Arnaque : méfiez-vous de cette escroquerie des ampoules offertes par EDF !

De nouveaux escroqueries ne cessent d'apparaître tous les jours. Avec cette nouvelle arnaque, les criminels se font passer pour EDF.

© Arnaque méfiez-vous de cette escroquerie des ampoules offertes par EDF !

Déployer Replier le sommaire

Avec les escroqueries qui se multiplient de jour en jour, il devient plus difficile de les éviter. Le plus souvent, les criminels veulent surtout avoir des données personnelles. D’ailleurs, cette nouvelle technique d’arnaque fait ravage en ce moment. Comment cela se passe-t-il ? on vous dit tout !

Arnaque : Une nouvelle escroquerie fait des victimes

Au fur et à mesure que le temps avance, les criminels trouvent toujours de nouveaux moyens pour escroquer leur victime. Cela dit, parmi les techniques d’arnaque que ces derniers utilisent souvent, on retrouve les tentatives de Fraudes et les hameçonnages.

Autrement dit, les escroqueries par mail. Désormais plus organisés, les criminels arrivent à traverser les spams. Par ailleurs, une nouvelle escroquerie vient de faire son apparition actuellement.

Apparemment, il s’agit d’un mail que les criminels envoient chez leur victime. Dans celui-ci, ces derniers se font passer pour l’EDF. Et ce, en proposant une offre très alléchante au destinataire.

Ceci dit, la proposition parle de 25 ampoules LED que la société partage gratuitement aux consommateurs. Ainsi, il suffit juste de payer un euro à titre de frais livraison pour recevoir le colis. Cependant, le message est en fait une arnaque qui a pour objectif d’obtenir des données bancaires.

Un exemple de faux mail qu’une victime a reçu

En voyant le faux mail, n’importe qui peut tomber dans le piège. D’ailleurs, un journaliste de La Voix du Nord en a déjà fait l’expérience de cette arnaque. En effet, le message qu’il a reçu prétend que « les ampoules halogènes seront interdites à la vente en Europe ».

Et ce, à partir de ce 1er novembre à cause de ces derniers qui consomment beaucoup d’énergie. Loin d’en rester là, le mail continue toujours.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Stop Arnaque (@stop_arnaque)

Par la suite, il y a donc la proposition de 25 ampoules LED gratuites qui demandent juste un euro de livraison. Jusque-là, le mail reste un simple message ordinaire. En effet, l’arnaque commence au moment où l’on clique sur le lien pour avoir le colis.

Cela dit, on doit rentrer nos coordonnées bancaires pour recevoir ce dernier. Une fois cela fait, les criminels obtiennent alors les informations qu’ils veulent. Ce qu’ils vont ensuite utiliser à des fins frauduleuses.

Arnaque : Comment faire pour savoir qu’il s’agit d’une escroquerie ?

Même si cette technique d’arnaque semble être très perfectionnée, il existe toujours des moyens pour y échapper. La première chose à faire est sûrement de vérifier la véracité du contenu du message qu’on a reçu. Dans le faux mail mentionné ci-dessus, on peut facilement dérober un vice dans l’information. En effet, les lampes halogènes ont déjà été interdites à la vente depuis le mois de septembre 2018.

Pour connaître si on est face à une arnaque, il faut aussi vérifier le nom de l’expéditeur. Ou encore l’adresse d’envoi du mail. Ce qu’il faut remarquer dans ceci sont surtout les « adresses fantaisistes » comme le site cybermalveillance.gouv.fr les nomme. Quand vous tombez sur un site, prenez le temps de vérifier si celui-ci est vraiment officiel. Pour finir, notez bien qu’aucune entité n’a le droit de demander des informations concernant vos données bancaires.