Accueil Sports Albiol : « Ce serait une étape importante pour un club d’une ville...

Albiol : « Ce serait une étape importante pour un club d’une ville de 50 000 habitants d’atteindre la finale de la Ligue des champions ».

113
0

PARIS, 25 avr. (Bénin Actu) –

Le défenseur de Villarreal, Raúl Albiol, a avoué que jouer la finale de la Ligue des champions ne serait pas seulement « un rêve » mais aussi « un jalon dans l’histoire du football » pour un club « d’une ville de 50 000 habitants », même s’il a souligné la difficulté d’éliminer une équipe de Liverpool qui a retrouvé son niveau d’antan et contre laquelle ils essaieront de profiter de toute l’expérience accumulée dans la conquête de l’Europa League.

« Ce serait comme un rêve de jouer la finale de la Ligue des champions avec Villarreal, une équipe très humble et travailleuse qui s’est battue pour rester dans l’élite. Pour un club d’une ville de 50 000 habitants, atteindre la finale serait une étape importante dans l’histoire du football, ce serait quelque chose dont se souviendraient non seulement les fans de Villarreal, mais aussi de nombreux amateurs de football », a déclaré Albiol à « uefa.com ».

Le défenseur central de 36 ans a rappelé que « la famille Roig a fait beaucoup d’efforts » pour amener un club au sommet et qu' »ils ont traversé des moments très heureux et très difficiles », et que la philosophie du « Sous-marin » « reflète qu’avec l’effort, le dévouement et l’esprit d’équipe, on peut réaliser de grandes choses, et que l’argent et les grands joueurs ne sont pas les seuls moyens de gagner des titres ».

Lire aussi:  LaLiga Santander et SmartBank forment les professionnels des clubs de LaLiga Santander à la durabilité.

« En fin de compte, nous sommes un grand groupe de joueurs avec un bon niveau, qui veulent grandir et s’améliorer, qui travaillent dur et passent de nombreuses heures à préparer chaque match avec le staff. Nous sommes maintenant à ce point où nous pouvons croire », a-t-il ajouté.

Maintenant, il sait qu’ils vont affronter une équipe de Liverpol qui « est très coriace » et qui « a retrouvé le niveau » de 2019, lorsqu’ils ont remporté la Ligue des champions, et de 2020, lorsqu’ils ont remporté la Premiership. « Ils sont redevenus des protagonistes. Il est vrai qu’ils ont un peu baissé la saison dernière, mais cette année ils sont de retour », a-t-il déclaré.

Cependant, sans cacher que ce sera « très difficile », le Valencien précise que « pas du tout » il n’a « pas peur » des « rouges ». « Dans le football, on peut ressentir de la nervosité, mais ce n’est pas parce qu’on a peur. C’est l’adrénaline, l’envie d’aller sur le terrain et de jouer. C’est fantastique de jouer une demi-finale de la Ligue des champions à Anfield. Je pense que cette expérience dans ce stade sera incroyable », a-t-il déclaré.

Lire aussi:  Ce vendredi, Carla Suárez sera nommée ambassadrice du Conseil de l'Europe contre la pauvreté et la faim.

Dans ce sens, Albiol a rappelé que le fait d’avoir gagné la Ligue Europa l’année dernière les aide « beaucoup à avoir ces expériences » cette saison dans la compétition continentale supérieure. « Ils ne sont pas au même niveau, mais l’année dernière, nous avons commencé à être une équipe compétitive en Europe et à savoir comment jouer dans des tours à élimination directe difficiles. Et je pense que maintenant, en éliminant la Juventus et le Bayern, nous avons montré que l’équipe a de la personnalité et sait comment souffrir. Nous avons traversé les moments difficiles », a-t-il déclaré.

« Gagner le premier titre européen du club était historique, mais si nous obtenons une victoire contre Liverpool, cela pourrait être historique aussi. Nous devons donc donner le meilleur de nous-mêmes lors de ces deux matches pour essayer d’y parvenir, nous devons tout donner pour écrire un autre chapitre de l’histoire », a déclaré le défenseur de Villarreal.

Article précédentE Ink lance la Gallery 3, une technologie E Ink plus rapide et de 50 000 couleurs
Article suivantLa Pologne impose un nouveau train de sanctions à l’encontre de sociétés et d’individus russes et biélorusses, dont Gazprom.