Accueil Sports Ancelotti : « L’estime de soi a beaucoup augmenté ces derniers temps ».

Ancelotti : « L’estime de soi a beaucoup augmenté ces derniers temps ».

51
0

PARIS, le 13 mai (Bénin Actu) –

L’entraîneur du Real Madrid, Carlo Ancelotti, a déclaré que « l’estime de soi » de ses joueurs avait « beaucoup augmenté ces derniers temps » après une victoire 6-0 sur Levante, deux semaines avant la finale de la Ligue des champions contre Liverpool à Paris, un « bon signe » pour continuer à prendre confiance dans leur quête d’une 14e Coupe d’Europe.

« Nous arrivons bien à la finale car notre estime de soi a beaucoup augmenté ces derniers temps. Nous avons ce défi de jouer la finale, nous avons gagné la ligue et maintenant il reste du temps, mais nous devons avoir l’intensité et l’engagement pour cela. Aujourd’hui, l’équipe a montré de très bons signes à cet égard, car elle a très bien travaillé sur le terrain », a-t-il analysé après le but contre Levante, qu’il souhaite voir bientôt promu.

« Avant de commencer, je dois dire qu’aujourd’hui pour Levante est un jour triste et je veux envoyer un message de soutien à leur entraîneur Alessio, qui est italien, et au club. Je suis convaincu qu’ils vont bientôt revenir en Primera Division », a ajouté Ancelotti avant d’être interrogé sur Vinicius et Benzema.

Lire aussi:  Arsenal s'incline à Newcastle et sort de la zone de la Ligue des Champions

« Ils ont très bien fait, en combinant ce soir comme ils l’ont fait toute la saison. Le crédit (leur revient) pour le travail que l’équipe accomplit afin qu’ils puissent montrer leur qualité. Le temps a également aidé ces deux-là à se chercher et ils se comprennent très bien à cet égard », a commenté l’homme de Reggiolo.

Concernant la relève des gardiens, Ancelotti a révélé que « Lunin va jouer contre Cadix et Courtois contre le Betis » et que le système qu’il utilisera en finale à Paris sera un 4-3-3, même s’il a rapidement changé d’avis. « Mais parfois vous pouvez passer à un 4-4-2, je ne pense pas qu’il y ait un système défini ».

« Parfois pour mettre la pression sur le pivot, comme nous l’avons fait contre City, nous avons commencé avec ce système et après une demi-heure, j’ai mis Modric pour contrôler Rodri et nous sommes passés à un 4-1-4-1, mais l’idée ne change pas beaucoup. Cela change un peu notre façon de défendre mais cela dépend aussi de la façon dont nous voulons presser l’adversaire », a ajouté l’entraîneur des Merengues.

Lire aussi:  Alfred Schreuder, nouvel entraîneur de l'Ajax

Il n’a pas tari d’éloges sur Valverde. « Le Valverde de ces derniers temps est le Valverde qui montre ses qualités sur le terrain. Il a un tir incroyable et il doit en profiter. Dès qu’il en a l’occasion, il doit tirer au but. Et puis cette verticalité avec le ballon est quelque chose de rare dans le football d’aujourd’hui pour un milieu de terrain », a-t-il déclaré.

« Est-ce qu’ils me mettent dans l’embarras pour choisir le onze ? Rodrygo ou Valverde ? Ils ne me mettent pas dans l’embarras, je pense qu’ils vont tous les deux jouer en finale, d’ailleurs », a déclaré Ancelotti, qui refuse de se considérer comme « le meilleur entraîneur d’Europe ».

« C’est très compliqué de répondre à cette question, je n’aime pas me donner des voix, je ne veux pas que les autres me les donnent. J’aime ce moment car je vis un moment heureux dans ma carrière professionnelle et j’espère que cela pourra continuer longtemps. Nous allons tout donner pour atteindre cet objectif et en Europe, d’ailleurs, il y a de très bons entraîneurs », a-t-il conclu.

Article précédentNadal : « Je ne suis pas blessé, je vis avec une blessure ».
Article suivantLa région de Kiev va assouplir le couvre-feu imposé par l’offensive militaire russe à partir de dimanche.