Accueil Sports Antonio Toledo : « Nous étions un finaliste digne de ce nom et...

Antonio Toledo : « Nous étions un finaliste digne de ce nom et les dernières minutes ont été trop importantes ».

104
0

Sandra Castelló : « Nous étions presque parfaits, nous pouvons être fiers ».

BARCELONE, le 29 mai (Bénin Actu) –

L’entraîneur du Sporting Huelva, Antonio Toledo, a assuré que son équipe a été « un digne finaliste » de la Copa de la Reina, après avoir perdu 6-1 contre le FC Barcelone, un duel avec « une fin excessive » en raison des quatre buts marqués dans les 15 dernières minutes du match.

 » La différence avec le Barça a été beaucoup plus importante lors des matchs de championnat. Nous avons été un digne finaliste et la fin a été excessive car nous avons été dans le match jusqu’à la 75e minute. Le Barça est supérieur au Sporting et à tout le monde », a ajouté Antonio Toledo en conférence de presse après le match.

Lire aussi:  Carla Suarez : "Je vois Badosa comme numéro un, elle se débrouille très bien".

« Nous parlons d’une équipe qui a marqué près de 200 buts et remporté les 30 matchs de championnat. Les scores habituels ont été plus élevés qu’aujourd’hui. La distance entre le Barça et le reste des équipes est celle qu’ils veulent », a ajouté l’entraîneur andalou.

Interrogé sur la domination de Culé, Antonio Toledo a répété qu’ils savaient qu’ils allaient recevoir une pression « très forte » dès le début. « Notre saison de championnat est allée de mieux en mieux. Dans la première moitié de la saison, nous n’avons pas eu beaucoup de succès, mais à partir de janvier, nous sommes montés en puissance et nous avons sauvé la catégorie avec suffisance », a-t-il déclaré à propos du niveau que nous avions montré.

SANDRA CASTELLÓ : « NOUS AVONS ÉTÉ PRESQUE PARFAITS, NOUS POUVONS ÊTRE FIERS ».

Lire aussi:  Chelsea toujours en difficulté alors que Brighton freine la cadence

Pour sa part, la capitaine du Sporting de Huelva, Sandra Castelló, a félicité le FC Barcelone pour avoir remporté la Coupe et s’est dite fière d’avoir atteint la finale. « Même si nous avions marqué en début de match, Barcelone aurait quand même gagné car le niveau qu’ils ont atteint était évident sur le terrain. Nous étions presque parfaits, nous pouvons être fiers d’être allés aussi loin », a-t-elle expliqué.

Interrogée sur la professionnalisation du football féminin, la capitaine a souligné le « changement positif ». « Nous nous sommes battus pour que notre travail soit reconnu et le moment est venu. Nous nous sommes battus pour cela pendant de nombreuses années. Nous espérons qu’il y aura de grands changements, ce qui est ce que nous voulons », a-t-elle déclaré.

Article précédentMapi León, MVP de la finale de la Queen’s Cup
Article suivantCheco’ Perez prend la couronne dans le chaos de Monaco contre Sainz