Voici combien de noix il faut consommer pour réduire votre taux de cholestérol

Un taux de cholestérol élevé est dangereux pour la santé. Pour y remédier, une certaine quantité de noix à consommer quotidiennement est nécessaire.

© voici-combien-de-noix-il-faut-consommer-pour-reduire-votre-taux-de-cholesterol

Déployer Replier le sommaire

Le cholestérol est une substance essentielle pour le développement cellulaire. Il assure également certaines fonctions vitales pour l’organisme humain. Mais si le taux de cholestérol est trop élevé, il peut provoquer certaines maladies. D’où la consommation de ces quelques aliments. La posologie en quelques mots.

Taux de cholestérol trop élevé : Quels sont les dangers potentiels ?

De nombreuses recherches s’effectuent actuellement sur les risques d’un taux de cholestérol trop élevé. Les scientifiques essaient tant bien que mal d’identifier les symptômes, maladies et solutions possibles. C’est le cas de Mejor con Salud, qui a récemment publié quelque chose d’intéressant.

Selon eux et la plupart des chercheurs, un taux de cholestérol déséquilibré peut provoquer l’hypercholestérolémie. En termes clairs, le cholestérol du type LDL se trouve en quantité trop élevée dans le sang. Cette infection agit surtout sur la santé cardiovasculaire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Silver Fern Brand (@silverfernbrand)

L’hypercholestérolémie détériore le bon fonctionnement des artères et la graisse qu’elle apporte peut même les boucher. C’est pourquoi les noix figurent parmi les aliments les mieux recommandés. Ils ont une forte teneur en protéines, en graisses instaurées, en fibres et en minéraux.

Néanmoins, il faut chercher l’équilibre entre le cholestérol LDL et les noix. L’Université D’Harvard recommande deux ou trois onces de noix par jour. La clinique Mayo, quant à elle, prescrit seulement quelques portions de manière hebdomadaire. Dans tous les cas, il vaut mieux connaître votre propre taux de cholestérol.

D’autres aliments qui peuvent aussi aider !

Les oméga-3 et oméga-6 ne sont pas uniquement présents dans les noix. Certains fruits, légumes, fibres et bien d’autres en contiennent également. Les scientifiques vont plus loin en combinant les vertus de ces différents aliments. Leur objectif est toujours de réduire le taux de cholestérol trop élevé.

Parmi les compléments alimentaires les plus favorisés des professionnels figure l’huile de poisson. Le complément idéal pour lutter contre le mauvais cholestérol. En sa faveur, Mayo a même publié : « L’organisme a besoin d’acides gras oméga-3 pour de nombreuses fonctions, de l’activité musculaire à la croissance cellulaire ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The CEO Edition (@the_ceoedition)

L’huile de poisson contiendrait deux types d’acides gras qui ne sont pas sécrétés par l’organisme humain. Ce sont l’acide eicosapentaénoïque ou EPA et l’acide docosahexaénoïque ou DHA. Ils se trouvent essentiellement dans le maquereau, l’huître, le saumon, les moules, le crabe et les crustacés.

Les compléments à base d’huile de poisson sont fabriqués sous forme de capsules, de liquide ou de comprimés. La plupart du temps, les gens les consomment pour leur vertu anti-inflammatoire. Mais les recherches récentes prouvent qu’ils peuvent également réduire le taux de cholestérol.

Taux de cholestérol élevé : Ce qu’il faut éviter

Bien sûr, l’augmentation du taux de cholestérol est accentué par certaines conditions de vie. Il en est ainsi du stress et de l’abus des boissons alcoolisées. Le corps ne possède plus les anticorps nécessaires pour éliminer les acides gras indésirables.

L’habitude alimentaire joue aussi un rôle essentiel dans l’accroissement du taux de cholestérol. Ce qui est assez évident, surtout si vous mangez souvent de la nourriture assez grasse. D’autre part, faites attention à ne pas trop prendre de poids. Souvent, c’est le signe d’un déséquilibre entre l’acide gras végétaux et le LDL.