Accueil Sports Baskonia prend de nouveau d’assaut La Fonteta et se dirige vers les...

Baskonia prend de nouveau d’assaut La Fonteta et se dirige vers les demi-finales

336
0

Baskonia prend de nouveau d’assaut La Fonteta et se dirige vers les demi-finales

L’équipe de Vitoria, menée par Baldwin et Fontecchio, gère mieux la tension que Valencia Basket et rencontre le Real Madrid.

PARIS, 30 mai (Bénin Actu) –

Le Bitci Baskonia sera l’adversaire du Real Madrid en demi-finale de l’Endesa League 2021-2022 pour le titre après avoir pris d’assaut La Fonteta à nouveau lundi avec une victoire 59-76 sur Valencia Basket dans le troisième et dernier match de leur série de quarts de finale.

L’équipe de Neven Spahija a mieux géré la pression et, emmenée par Wade Baldwin IV (19 points et 6 passes) et Simone Fontecchio (16), a battu une équipe de Valence qui n’a pas non plus su profiter de sa deuxième chance sur son terrain et n’a pas capitalisé sur son meilleur début de match. Leurs adversaires ont rebondi et les ont battus dans un dernier quart-temps désastreux, avec seulement cinq points marqués.

La tension de l’enjeu était perceptible dès le premier saut. Malgré un départ rapide et réussi, Baskonia a commencé à s’emmêler les pinceaux face à la défense agressive de ‘taronja’ et après avoir marqué sept points dans les deux premières minutes, ils n’ont pu en marquer que deux autres jusqu’à la fin du premier quart-temps.

Le Valencia Basket en a profité pour ouvrir le premier écart, bien qu’il ait accumulé plus de turnovers (5) que Joan Peñarroya l’aurait souhaité et qu’il ait eu des problèmes avec les rebonds offensifs. Malgré cela, ils ont pu clôturer les dix premières minutes avec une bonne avance (20-9).

Lire aussi:  Une centaine de classiques et Luis Moya lors des III "Bólidos Rojos" à Alfoz de Lloredo.

L’équipe de Neven Spahija a cumulé 3/15 au tir, mais a su souffrir pour conserver ses chances et ne pas permettre à ses adversaires de s’échapper définitivement. Un trois-points de Costello a mis fin à une période de plus de six minutes sans marquer et a permis aux visiteurs de revenir progressivement dans le match.

Les baskonistas ont continué à avoir des problèmes avec les turnovers et la ‘taronja’, grâce au travail de Dubljevic, a continué à dominer confortablement le tableau d’affichage. Cependant, les dernières minutes, également marquées par la blessure au genou d’Hermannsson, ont appartenu à leur rival qui a trouvé les trois points (Enoch et Fontecchio) et un ‘2+1’ de Giedraitis pour atteindre la pause menaçante (37-34).

Le scénario n’a pas trop changé après les vestiaires. Le début de la troisième période a été de nouveau erratique et Baskonia a mieux avancé et avec un grand ‘3+1’ de Fontecchio a catapulté le revirement sur le tableau d’affichage (39-42) et a forcé Peñarroya à arrêter le jeu en raison des problèmes offensifs de son équipe.

La mesure a fonctionné avec une réponse 7-0 (46-42), mais l’équipe de Vitoria a répondu avec une force défensive dans son cerceau et avec ses rebonds offensifs pour étouffer ce début de réaction. Un panier presque au buzzer par Dimitrijevic a permis à l’équipe ‘taronja’ d’aborder les dix minutes décisives avec une avance (54-53).

Lire aussi:  Thiem testé positif au COVID après son retour à Marbella

Là, le premier à menacer était Baskonia, qui grâce à la défense et aux bonnes actions de Baldwin IV, avec un triple et un grand ‘2+1’, a obtenu son premier bon momentum à un peu plus de cinq minutes de la fin (56-63). Le pire pour Spahija a été l’élimination pour faute d’Enoch, qui a été victime de deux fautes en quelques secondes par Rivero.

Le principal problème de Valencia Basket était qu’ils avaient du mal à faire des paniers, même ceux qui semblaient « faciles », et un 1/15 dévastateur leur a fait perdre leur ticket pour les « demi-finales ». Deux lancers francs de Baldwin IV ont donné une avance de dix (57-67, min.37), un revenu trop compliqué à relever pour l’équipe erratique de Peñarroya, surtout quand le poignet mortel de Fontecchio est apparu.

FICHE TECHNIQUE.

–RÉSULTAT : VALENCIA BASKET, 59 – BITCI BASKONIA, 76 (37-34, à la mi-temps).

–ÉQUIPES.

BASKET VALENCIA : Van Rossom (-), Hermannsson (6), Labeyrie (5), Rivero (9) et Tobey (2) – équipe de départ– Dubljevic (14), Hanlan (-), López-Arostegui (7), Pradilla (2), Claver (4) et Dimitrijevic (10).

BITCI BASKONIA : Baldwin IV (19), Giedraitis (10), Fontecchio (16), Peters (4) et Enoch (9) – cinq de départ– Granger (4), Costello (7), Marinkovic (3), Wetzell (4), Raieste (-) et Sedekerskis (-).

–Participants : 20-9, 17-25, 17-19 et 5-23.

–REBRITORS : Pérez Pérez, Peruga et García. Enoch a été exclu pour faute.

–PABELLON : La Fuente de San Luis.

Article précédent90% des femmes espagnoles se disent joueuses, selon l’école de commerce EAE
Article suivantLe « Material You » d’Android 12 bientôt disponible sur les Chromebooks