Miss France : menaces de mort, pestes, compétition… une ex Miss balance sur le concours !

Contrairement à ce qu’on voit, Miss France est bien différente dans les coulisses. La bienveillance n'est pas toujours priorisée.

© Miss France : menaces de mort, pestes, compétition… une ex Miss balance sur le concours !

Déployer Replier le sommaire

Devant les projecteurs, l’ambiance est toujours à la bonne entente et les candidates de Miss France ont tendance à s’apprécier. Mais que se passe-t-il lorsque les rideaux sont tombés ? Compétition, chamailleries, coups bas… ? Voici ce qui se passe réellement !

Sonia Rolland dévoile ce qui se passe dans les coulisses de Miss France

Miss France a toujours été connue pour sa bonne ambiance. Et ce, malgré la rude compétition qu’il existe entre les participantes. D’ailleurs, Sylvie Tellier le confirmait à chaque occasion qui se présentait. Néanmoins, une ancienne Miss l’a contredite.

Sonia Rolland, une candidate en 2000. Cette fois-ci, elle a éclairci la réalité sur ce qui se passe dans les coulisses de cette émission. À l’époque, la jeune femme n’avait que 18 ans quand elle a été élue par le public. Cette dernière a subi des transformations avec des maquillages, des paillettes mais aussi des querelles !

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Sonia Rolland (@soniarolland)

Il y a un certain temps, les candidates s’entendaient parfaitement bien. C’était lors de la période où Sylvie Tellier était directrice du comité. Mais malheureusement, Sonia Rolland n’a pas connu ces moments. Elle dévoile alors au grand public ce qui s’est passé durant l’année où elle était dans Miss France.

En effet, dans cet environnement, la plus manipulatrice et calculatrice est la plus avantageuse. Ces dernières savent exactement comment faire pour tirer profit des autres candidates. Elles font d’ailleurs tout leur possible pour se mettre au-dessus des autres.

Même sortie vainqueur du concours en 2000, les menaces ne cessent pas !

Sonia a également ajouté que des clans se formaient entre les candidates à la Miss France. Il y avait : « des favorites, des pestes, des super sympas trop altruistes, des rebelles qui se demandent ce qu’elles foutent là« . Et comme elle était dans cette industrie, la jeune femme devait intégrer un de ces groupes.

Heureusement que sa beauté, son élégance et son attitude lui ont valu de bonnes remarques de la part des jurys. Ce qui a déplu à plusieurs candidates. Ensuite, la jeune femme a obtenu le titre de Miss France 2000. Mais les problèmes ne s’arrêtent pas là !

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Miss France 2023 ? (@miss_franceoff)

Après son élection, elle a reçu 2700 lettres d’insultes et de menaces de mort. Ces dernières rendait l’ancienne Miss France mal à l’aise. D’ailleurs, Sonia est particulièrement triste de la situation dans laquelle elle vivait dans le temps. Effectivement, le temps était aux moqueries et à la manipulation. Mais ce n’est plus le cas aujourd’hui.

La mère de la jeune fille était d’ailleurs très inquiète pour la sécurité de sa fille. Heureusement, les candidates de Miss France de nos jours n’ont plus à se soucier de ses problèmes. Les difficultés de ce genre se sont arrêtées et personne ne se fera plus « menacer de mort ».

Qu’en est-il de la suite de Miss France ?

Diane Leyre, la Miss France 2021 se doit de remettre sa couronne et son écharpe à la prochaine gagnante. Effectivement, le samedi 17 décembre prochain, 30 candidates défileront et s’exprimeront devant les jurys. Et cela, pour obtenir le titre de Miss France 2023. Elle se déroulera à la salle de spectacle M.A.CH 36 qui est située dans la ville de Déols. Plus précisément, au nord de Châteauroux, en région Centre-Val de Loire.

D’ailleurs, les anciennes Miss France se feront le plaisir de regarder cette nouvelle compétition. Elles analyseront les jeunes femmes qui vont venir se présenter devant le jury. Et peut-être se remémoreront les anciens temps.