Noël 2022 : comment lutter contre les brûlures d’estomac après les repas copieux des fêtes

Alors que Noël 2022 approche à grands pas, on vous dévoile plusieurs astuces pour lutter contre les brûlures d'estomac !

© Noël 2022 : comment lutter contre les brûlures d'estomac après les repas copieux des fêtes

Déployer Replier le sommaire

Les repas de Noël sont copieux peuvent nous donner des brûlures d’estomac et cela peut être très désagréable. Une sensation de brûlure qui, bien que sans gravité, peut être très gênante. Mais il existe des astuces pour tenter d’atténuer cet inconfort. « Le problème n’est pas dans l’alimentation mais dans l’excès », affirme Miriam Tara, fondatrice d’une méthode qui combine l’apprentissage d’habitudes nutritionnelles, basées sur le régime méditerranéen, avec la psychologie et la motivation d’un groupe et le soutien du groupe. Avec eux, nous avons parlé de la manière de lutter contre brûlures d’estomac, digestions lourdes et abdomen gonflé pendant la période des fêtes. Restez à l’écoute car cet article peut vous être très utile pour Noël 2022.

Ces conseils à respecter pour Noël 2022

Mangez lentement et mastiquez bien

Cela semble évident, mais ça ne l’est pas. Car à cette époque de l’année, non seulement nous mangeons plus que d’habitude, mais nous mangeons aussi plus vite et sans nous en rendre compte, tout en parlant ou en riant. Manger lentement et bien mâcher peut réduire les brûlures d’estomac après les fêtes.

S’hydrater en buvant de l’eau

Évitez de consommer les boissons gazeuses sucrées. Elles peuvent provoquer des troubles digestifs. Évitez également les aliments trop chauds ou trop froids, qui irritent tous deux la muqueuse gastrique.

Essayez de respecter des horaires réguliers et cohérents

Essayez de prendre cinq repas par jour. N’oubliez pas que la quantité et l’énergie fournies par chaque repas doivent correspondre à l’activité que vous ferez ensuite. Ce n’est pas une bonne idée de jeûner pour un repas. C’est un autre bon moyen de combattre les brûlures d’estomac.

Choisissez des modes de cuisson sains

Les plats cuits au four, grillés ou bouillis sont les meilleurs. Les graisses sont difficiles à digérer et ralentissent également le processus de digestion de ces aliments plus gras.

Fibre oui, mais attention

Une alimentation riche en fibres est le principal régulateur intestinal. Vous pouvez en consommer à travers les fruits (toujours meilleurs en morceaux qu’en jus), les légumes, les céréales complètes et les légumineuses. Mais n’oubliez pas que, bien que nécessaire, un excès de fibres augmente les ballonnements et la production de gaz.

Attention aux sucres à Noël 2022

Ils ont une charge calorique élevée et augmentent également les ballonnements en accroissant la production de gaz intestinaux. Il est conseillé d’éviter autant que possible les sucres transformés.

Ne vous couchez pas immédiatement après avoir mangé

Après le dîner, il faut laisser passer au moins une heure et demie avant d’aller se coucher. Si nous parlons du déjeuner, il est en tout cas conseillé de se reposer en position semi-allongée.

Faites régulièrement de l’exercice

Si nous bougeons, notre système digestif bouge et fonctionne bien. Si ce n’est pas le cas, nous sommes plus susceptibles de souffrir d’inconfort digestif.

Photo : jannis-brandt sur UnsplashPhoto : jannis-brandt sur Unsplash

Votre digestion s’améliore si vous…

  • Vous choisissez des aliments légers à l’apéritif pour vous rassasier sainement et éviter les excès dans les plats plus consistants.
  • Vous choisissez une entrée légère comme des légumes ou un consommé.
  • Vous privilégiez le poisson (bar, daurade, dorade…) ou la volaille (canard, dinde…) pour le second plat et la cuisson douce à la vapeur, au four, en papillote ou au gril.
  • Choisissez des légumes à forte teneur en fibres comme accompagnement.
  • Vous mangez des desserts sains tels que des fruits (prédécoupés et joliment présentés ou en salade de fruits vous donneront envie d’un dessert sain).
  • Si vous ne pouvez pas éviter les sucreries, choisissez un chocolat pur sans sucre.

Ce sera pire si…

  • Vous consommez des graisses, des sauces ou utilisez des condiments très épicés lorsque vous cuisinez.
  • Vous terminez vos repas par une sucrerie, car cela ralentit la digestion.
  • Pendant les fêtes, vous laissez des plateaux de friandises de Noël à portée de main.
  • Vous mangez des aliments particulièrement caloriques et en quantités excessives.