Accueil Sports Casemiro : « Nous savons qu’une finale ne se joue pas mais se...

Casemiro : « Nous savons qu’une finale ne se joue pas mais se gagne, je me fiche de la manière dont elle se déroule ».

133
0

PARIS, 24 mai (Bénin Actu) –

Le milieu de terrain brésilien du Real Madrid, Carlos Casemiro, a déclaré mardi que tous les membres du vestiaire, jeunes et moins jeunes, sont conscients, avant le choc pour le titre de la Ligue des champions contre Liverpool samedi prochain, qu' »une finale ne se joue pas mais se gagne ».

« Donner des conseils aux jeunes est un peu difficile, ce sont tous des joueurs importants et la seule chose que je leur dis est de profiter du jour et de la nuit, il n’y a pas grand-chose d’autre à dire. Nous savons qu’il faut tout donner, et qu’une finale, ça ne se joue pas, ça se gagne, et peu importe comment ça se passe. Il n’y a pas beaucoup d’explications, c’est une finale et nous savons que ce sera très difficile pour tout le monde », a déclaré Casemiro lors de la journée des médias de l’UEFA à la Ciudad Deportiva de Valdebebas.

À cet égard, dans l’optique de disputer sa quatrième finale de la Ligue des champions, il a indiqué que « l’idée de vouloir gagner est toujours la même ». « Cela va être très difficile parce que Liverpool a eu ses mérites et a un grand entraîneur et de grands joueurs, mais nous sommes prêts », a-t-il souligné.

L’international n’a pas accordé trop d’importance à ce qui s’est passé lors de la finale 2018 et aux plaintes des « rouges » concernant la blessure de Mohamed Salah lors d’une fente avec Sergio Ramos. « Toujours quand on perd, on se plaint, et quand on gagne, on ne le fait pas. Les arbitres essaient toujours de faire le mieux possible. Les arbitres essaient toujours de faire de leur mieux et je suis sûr qu’il en sera de même samedi. Le passé est le passé, nous avons gagné celui-là et j’espère que nous gagnerons celui-là.

Lire aussi:  Ancelotti : "La magie de Bernabéu aide vraiment les joueurs à ne jamais abandonner".

« Si tu es dans mon équipe, je t’accompagne ‘jusqu’à la mort’, c’est comme ça que je suis sur le terrain et c’est mon ADN, quel que soit l’adversaire », a-t-il répondu lorsqu’on l’a interrogé sur le tacle qu’il a fait à James Milner en quart de finale retour contre Liverpool l’an dernier, après avoir eu une autre action sévère sur Karim Benzema.

Précisément, sur l’attaquant français, Casemiro a prévenu qu’il a déjà dit « plusieurs fois que rien n’a changé » par rapport aux autres années, sauf qu' »il marque plus de buts ». « Nous parlons toujours de lui comme étant le meilleur ‘9’ du monde, mais quand il s’agit de comprendre le jeu et le quotidien avec nous, c’est la même chose, sa qualité et sa façon de voir le jeu sont les mêmes », a-t-il déclaré.

Le Brésilien aura un duel au milieu avec son compatriote Fabinho, avec qui il a coïncidé au Real Madrid Castilla et qui est « un grand joueur » qui a montré sa qualité et « son évolution » en passant du poste de latéral, où il jouait dans l’équipe de jeunes, à celui de milieu défensif, où il joue à Liverpool. « J’ai un respect total pour lui, c’est un grand joueur et il a déjà montré qu’il était très important pour Liverpool », a-t-il admis.

Lire aussi:  Benzema et Mendy s'entraînent seuls sur le terrain et avec le ballon.

Le milieu de terrain madrilène a également salué les propos de Carlo Ancelotti en conférence de presse, affirmant qu’il était l’un des rares joueurs du vestiaire qu’il voyait comme un futur manager. « Il peut voir que j’aime beaucoup la tactique et que j’en parle avec lui. Mais j’ai encore 30 ans et je suis trop jeune pour prendre ma retraite et devenir entraîneur. Je me contenterai du fait qu’il a dit que je comprenais la tactique et que je l’aimais », a-t-il déclaré en souriant.

Enfin, il a évoqué la décision de Kylian Mbappé de renouveler avec le PSG et de dire non au Real Madrid. « Chacun prend la décision qu’il veut et fait ce qu’il veut de sa vie. S’il a décidé de rester à Paris, nous devons le respecter, c’est le meilleur club du monde et Madrid est une ville spectaculaire, mais nous devons respecter sa décision, celle de sa famille et celle de son club. J’espère que c’est la meilleure chose pour lui, sauf contre le Real Madrid, et qu’il est très heureux.

Article précédentUne nouvelle technique de logiciel malveillant sans fichier exploite les journaux d’événements de Windows pour se cacher.
Article suivantUn tribunal russe confirme la condamnation de M. Navalni à neuf ans de prison pour fraude et outrage à la Cour.