Accueil L'International Des hommes armés interceptent des journalistes accompagnant M. López Obrador lors de...

Des hommes armés interceptent des journalistes accompagnant M. López Obrador lors de son voyage sur le lieu de naissance du cartel de Sinaloa.

363
0

PARIS, 29 mai (Bénin Actu) –

Un groupe de journalistes suivant le président mexicain Andrés Manuel López Obrador a été intercepté et fouillé vendredi par des individus armés sur une route entre les États de Durango et de Sinaloa, où se trouve le cartel de Sinaloa.

L’incident s’est produit près de la ville de Bacacoragua, où une douzaine d’hommes portant des tenues militaires et des écussons avec des dessins de deux oranges et du chiffre 7, armés de fusils AK-47, ont fouillé les véhicules des journalistes et leur ont demandé où ils allaient, selon le journal  » La Jornada « .

Lire aussi:  La Cour de justice de l'UE prévient que la fermeture d'une frontière intérieure en raison d'une menace grave est limitée à six mois

« Nous allons à l’événement du président », ont répondu les journalistes lorsqu’on leur a demandé. « Qu’est-ce que vous apportez là ? » leur a-t-on demandé, ce à quoi ils ont répondu que « ce sont les caméras ». « Mais ils sont éteints, n’est-ce pas ? », ont-ils demandé avant de les laisser passer.

Les camionnettes dans lesquelles se trouvaient les journalistes ont été escortées après l’événement par trois véhicules armés de l’armée jusqu’à Bacacoragua.

Après ce qui s’est passé, M. López Obrador a minimisé l’incident et s’est félicité qu' »heureusement » rien de grave ne soit arrivé, selon le journal mexicain « El Universal ».

Lire aussi:  Au moins 75 morts, dont dix enfants, dans des violences entre gangs à Port-au-Prince

« Il ne s’est rien passé, heureusement qu’il ne s’est rien passé », a déclaré le président après avoir été interrogé sur cette affaire à proximité du barrage de Pichachos, dans le Sinaloa.

Vendredi, le président mexicain a été la vedette de la troisième journée nationale « Semer la vie », au cours de laquelle il a proposé de changer le nom de la région du Triangle d’or au Triangle des bonnes personnes ou à la région du bon voisinage.

Article précédentL’UEFA accuse des milliers de supporters de Liverpool sans billet d’avoir retardé la finale.
Article suivantLe Real Madrid réalise le quatrième doublé Liga-Coupe d’Europe de son histoire