Accueil High-Tech Deux Espagnols sur trois approuvent l’utilisation de leurs données personnelles à des...

Deux Espagnols sur trois approuvent l’utilisation de leurs données personnelles à des fins commerciales

100
0

PARIS, le 6 juin (Bénin Actu/EP) –

Deux Espagnols sur trois approuvent l’utilisation par les entreprises de leurs données personnelles à des fins commerciales et plus de la moitié d’entre eux souhaiteraient recevoir des informations sur les ventes et les promotions grâce à cette pratique.

Les internautes laissent une empreinte sous forme de données dont les entreprises veulent tirer parti pour concevoir leurs stratégies de marketing adaptées à chaque internaute. Ceux-ci sont basés sur leurs habitudes de consommation et leurs préférences de recherche, entre autres variables.

L’utilisation des données personnelles des utilisateurs par les entreprises fait l’objet d’une attention particulière de la part des organismes de réglementation depuis un certain temps déjà. Le règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’Union européenne stipule que les utilisateurs ont . le plein droit d’obtenir des informations sur les données personnelles utilisées par l’entreprise, sur la manière dont elles sont utilisées, sur la manière dont elles sont traitées et sur la manière dont elles sont utilisées. l’utilise et qui est responsable pour cette utilisation de l’information.

D’autre part, de nombreuses personnes refusent que les entreprises utilisent leurs informations et données personnelles pour prendre des décisions commerciales. Dans ce contexte, la plateforme d’études de marché Appinio a réalisé une enquête sur les connaissances et la sensibilisation des Espagnols à ce type de pratique.

L’un des titres laissés par cette enquête est que 64 % des personnes interrogées sont d’accord avec l’utilisation de leurs données personnelles à des fins commerciales. En outre, 44 % aimeraient recevoir des recommandations sur divers produits, en particulier sur leurs appareils mobiles (61 %). Ce chiffre passe à 53 % lorsqu’il s’agit d’informations sur les promotions ou les ventes.

Lire aussi:  YouTube élargit les options de courts métrages avec des remixes vidéo

Lorsqu’il s’agit d’accéder aux promotions et aux remises, seuls 23 % des répondants disent utiliser un compte de messagerie spécifique. Cependant, la majorité des Espagnols (70%) reconnaissent qu’ils utilisent leur courrier électronique personnel pour effectuer ces démarches. Seuls 2 % déclarent ne pas s’être inscrits auprès de l’un de ces services pour recevoir un quelconque type d’information.

En ce qui concerne le respect de la vie privée sur Internet, 49 % des personnes interrogées estiment qu’il est très important de protéger leurs données dans l’écosystème numérique. Ce niveau de sensibilisation conduit 61 % à reconnaître qu’ils n’ont pas le contrôle de leurs données, contre 25 % qui le font.

LES COOKIES SONT TOUJOURS LA GRANDE INCONNUE

Les cookies sont des fichiers de code informatique, des « petites capsules d’information », comme les définit Appinio, qui sont stockés dans les navigateurs web lorsqu’un utilisateur accède à une certaine page. Grâce à eux, les entreprises peuvent observer les habitudes de navigation des internautes.

Les cookies existent depuis des décennies. Malgré leur ancienneté, à peine 3 % des Espagnols connaissent ce terme, contre 45 % qui savent ce qu’ils impliquent. mais ne pouvait pas l’expliquer avec certitude.

Lorsqu’ils y sont confrontés, près de huit répondants sur dix les acceptent automatiquement. Ce chiffre contraste avec les 3 % qui cherchent à obtenir des informations supplémentaires, les 6 % qui les rejettent et les 1 % qui choisissent de quitter directement le site Web.

Lire aussi:  Comment les smartphones se préparent à "une nouvelle ère de la sécurité des données".

Les conditions d’utilisation et les avis de confidentialité apparaissent généralement sous la forme d’une fenêtre contextuelle lorsqu’un utilisateur visite un site web. Dix-sept pour cent des Espagnols reconnaissent ne jamais lire cette rubrique, contre 36 % qui le font occasionnellement. Dans le même temps, 47 % des personnes interrogées ont toujours ou presque toujours lire ces conditions avant de les accepter.

LE RÔLE PRÉPONDÉRANT DES NOTIFICATIONS

Les notifications sont la manière dont les applications informent l’utilisateur. L’enquête d’Appinio montre que leur importance est croissante dans la société espagnole.

Cela explique pourquoi 40 % des Espagnols laissent les notifications de leurs applications activées, contre 29 % qui les désactivent et 31 % qui… décider sur la base du service.

WhatsApp (80%) et les réseaux sociaux (57%) sont les applications dont la plupart des Espagnols veulent être informés. Au-delà, les entreprises de livraison de colis jouent également un rôle de premier plan, 26 % des personnes interrogées estimant qu’il est important d’activer des notifications sur l’état de leurs commandes.

LES ASSISTANTS VOCAUX, DE PLUS EN PLUS PRÉSENTS

Les assistants vocaux tels qu’Alexa, Siri ou Google Assistant sont de plus en plus présents dans les foyers espagnols. En fait, 66 % des personnes interrogées disent utiliser l’un de ces appareils, principalement pour poser des questions et obtenir des informations immédiatement (60 %).

Quant aux 34 % restants, ils disent ne pas utiliser ces assistants vocaux parce qu’ils ne les jugent pas pratiques (51 %).

Article précédentNintendo ne participera pas à la Gamescom 2022
Article suivantSelon Kuo, Apple expédiera 6 à 7 millions de MacBook Air au second semestre 2022