Accueil Sports Football – Londres demande une enquête sur les incidents violents survenus lors...

Football – Londres demande une enquête sur les incidents violents survenus lors de la finale de la Ligue des champions

117
0

PARIS, 29 mai (Bénin Actu) –

La ministre de la culture du gouvernement britannique, Nadine Dorries, a demandé à l’UEFA d’ouvrir une enquête officielle sur les violences survenues samedi lors de la finale de la Ligue des champions au Stade de France à Paris.

« Les images et les récits des supporters de Liverpool et des médias concernant la porte d’entrée hier soir au Stade de France sont très inquiétants », a déclaré Mme Dorries dans des propos rapportés par la chaîne britannique Sky News.

« Des milliers de supporters munis de billets se sont rendus à Paris à temps pour soutenir leur équipe dans le plus grand match de la saison. J’appelle l’UEFA à ouvrir une enquête officielle pour déterminer ce qui a mal tourné et pourquoi, en coordination avec le personnel du stade, la police française, la Fédération française de football, la police de Merseyside et le Liverpool FC », a-t-il ajouté.

« Il est dans l’intérêt de toutes les parties concernées de comprendre ce qui s’est passé et de tirer les leçons de ces événements », a-t-il déclaré.

Lire aussi:  Le Real Madrid défie le Barça en Ligue des champions avant un choc historique au Camp Nou

La police anti-émeute a procédé à des charges et utilisé des gaz lacrymogènes et du gaz poivré contre les supporters anglais, qui ont débordé les mesures de sécurité. Beaucoup ont dû attendre pendant des heures, retardant même le début de la finale. Les autres n’ont pas été autorisés à entrer avant la mi-temps.

La police française et l’UEFA accusent les supporters de Liverpool, mais le club et la police de Merseyside, la région de Liverpool, ont démenti cette explication.

Les supporters britanniques ont affirmé que des policiers leur ont tiré dessus après le match et se sont plaints de la présence de mineurs et de personnes âgées au milieu des troubles.

La maire de Liverpool, Joanne Anderson, a exprimé son « dégoût » face à la « gestion désastreuse et au traitement brutal des supporters de Liverpool par la police et le personnel français au Stade de France ».

Lire aussi:  Pablo Laso : "Je voudrais que l'expérience pèse un œuf".

En réponse, le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a rejeté la faute sur les supporters britanniques. « Des milliers de ‘fans’ britanniques sans billets ou avec de faux billets ont forcé l’entrée et ont attaqué le personnel », a-t-il déclaré.

La ministre française des sports, Amélie Oudea-Castera, a déclaré que « la tentative d’intrusion et de fraude de milliers de supporters britanniques a rendu difficile le travail du personnel du stade et de la police ».

Entre-temps, l’UEFA a indiqué que « dans la période précédant le match, les tourniquets du côté de Liverpool ont été bloqués par des milliers de supporters qui avaient acheté des billets contrefaits qui ne fonctionnent pas aux tourniquets. »

Pour la police du Merseyside, « le comportement des supporters aux tourniquets a été exemplaire malgré les circonstances difficiles » et rappelle que des officiers britanniques ont été envoyés en France pour observer et conseiller. Le club anglais a également souligné que la version de l’UEFA est « totalement inexacte ».

Article précédentRangnick quitte Manchester United pour se concentrer « uniquement » sur l’Autriche
Article suivantAlonso : « Ce sont de bons points, il était très facile de faire une erreur ».