Accueil Sports Football.- Un des leaders des Ultras Sur a été arrêté pour une...

Football.- Un des leaders des Ultras Sur a été arrêté pour une agression avant le match entre le Celta et le Real Madrid.

158
0

PARIS, 23 mai (Bénin Actu) –

Des agents de la police nationale ont arrêté l’un des principaux dirigeants des Ultras Sur pour son implication présumée dans l’agression d’un supporter à l’approche du match de football entre le Celta et le Real qui s’est tenu le 2 avril à Vigo.

Selon les enquêtes menées, les agents ont découvert qu’un groupe de radicaux composé d’environ 120 personnes s’est rendu de Madrid à la ville de Vigo dans le but d’affronter les supporters du Celta avant le match. Parmi eux se trouvait l’homme arrêté, Antonio M., surnommé « Niño skin », selon des sources de l’enquête.

L’arrestation a lieu pour son implication présumée dans différents délits de blessures, dont un aggravé, et de dommages intentionnels à un établissement de restauration, selon la police nationale.

À la suite de ces altercations, 117 personnes ont également été proposées pour être sanctionnées en vertu de la loi 19/2007, du 11 juillet, contre la violence, le racisme, la xénophobie et l’intolérance dans le sport. Ces sanctions seraient assorties d’une amende de 3 000 à 6 000 euros et/ou d’une interdiction d’accès aux sites sportifs pendant six mois à un an.

Lire aussi:  Guardiola : "Être constant tous les trois jours est la chose la plus difficile et nous l'avons encore fait".

Pour se rendre à Vigo, les ultras ont utilisé des véhicules privés et loués et, après s’être rassemblés autour du stade Balaidos, ils se sont rendus dans deux bars fréquentés par les supporters de l’équipe locale.

Une fois sur place, un groupe de cinq assaillants a brisé la vitre de la porte d’entrée de l’un de ces locaux, puis a agressé deux clients à coups de poing et de pied. L’enquête qui a suivi a permis de déterminer que le détenu, en plus d’avoir participé à l’altercation, était responsable d’avoir frappé l’un des supporters à la tête avec une bouteille en verre, lui causant de graves blessures pour lesquelles il a dû recevoir des soins médicaux.

L’intervention rapide de la police, grâce au dispositif de sécurité mis en place pour le match et à l’anticipation d’éventuels affrontements entre les supporters, a permis d’éviter de nouvelles altercations, selon la police.

Lire aussi:  Casemiro, Vinicius et Lucas Vázquez de retour dans le groupe du Real Madrid

Les agents ont réussi à prendre le contrôle total des agresseurs et ont procédé à leur identification et au retrait des billets d’accès au match de football. Ils ont ensuite été escortés vers la périphérie de la ville.

Immédiatement, des mesures ont été prises pour clarifier les faits et identifier pleinement les auteurs. À cette fin, une collaboration spéciale a été mise en place entre les agents spécialisés dans le radicalisme violent et la violence dans le sport de la brigade d’information locale du commissariat de Vigo-Redondela et de la brigade d’information provinciale de Madrid, coordonnée par le commissariat d’information générale.

Les investigations ont finalement permis d’identifier l’auteur présumé, qui s’est avéré être un membre éminent du groupe Ultras Sur, connu des enquêteurs pour avoir commis des actes similaires et qui était le chef du groupe susmentionné. Vendredi dernier, et sous la pression de la police, sachant qu’il était recherché par les agents, le suspect s’est rendu dans un commissariat de Madrid.

Article précédentMicrosoft teste Android 12.1 sur Windows 11 avec des améliorations des performances des applications
Article suivantLes exécutions ont augmenté de 20 % en 2021 par rapport à l’année précédente, selon Amnesty International.