Accueil Sports Freiburg fait appel contre le Bayern pour cause d’alignement inapproprié

Freiburg fait appel contre le Bayern pour cause d’alignement inapproprié

136
0

FRANCOBOURG (ALLEMAGNE), 4 avr. (dpa/EP) –

Freiburg a finalement décidé lundi de faire appel du résultat de sa défaite 4-1 en Bundesliga contre le Bayern Munich samedi dernier, au cours de laquelle le club bavarois a joué pendant quelques secondes avec 12 joueurs.

Un porte-parole de la Fédération allemande de football (DFB) avait prévenu que l’équipe avait un délai de minuit lundi, car les appels ne doivent pas être déposés dans les 48 heures suivant le match, mais dans les deux jours civils complets. La DFB avait déjà fait savoir qu’elle ne prendrait aucune mesure si Freiburg décidait de ne pas faire appel.

Lire aussi:  La Real Sociedad met fin à sa mauvaise forme à l'extérieur à Palma et lutte pour la qualification en Ligue des Champions

La décision de Fribourg de faire appel intervient « après des discussions intensives à différents niveaux et un examen juridique », a indiqué le club dans un communiqué, où il souligne qu’il se trouve « dans un dilemme » car il est « extérieur » n’ayant aucune influence sur ce qui s’est passé, et rappelle que le règlement de la fédération lui laisse l’entière « responsabilité de gérer une violation évidente des règles ».

Le Bayern s’est imposé 4-1 à Fribourg, mais a joué environ 20 secondes avec 12 joueurs après que l’ailier français Kingsley Coman n’ait pas quitté le terrain comme prévu lors d’un double remplacement à la 86e minute.

Lire aussi:  Xavi : "Nous avons sauvé une saison qui aurait pu être désastreuse".

Le Bayern menait 3-1 à ce moment-là et le défenseur de Fribourg Nico Schlotterbeck a déclaré à « Sky TV » qu’il avait informé l’arbitre que le Munichois Niklas Süle était entré en jeu mais que personne n’était parti lors du remplacement.

Article précédentElon Musk demande aux utilisateurs de Twitter s’ils veulent un bouton de modification sur le site de réseautage social
Article suivantBesoins nutritionnels des hommes et des femmes : devons-nous manger la même chose ?