Accueil High-Tech Google Photos devra payer 100 millions de dollars pour avoir violé les...

Google Photos devra payer 100 millions de dollars pour avoir violé les lois américaines sur la protection de la vie privée

103
0

PARIS, le 7 juin (Bénin Actu/EP) –

Google a conclu un accord financier dans lequel il a accepté de payer 100 millions de dollars (environ 93 millions d’euros) pour avoir violé la loi américaine sur la protection de la vie privée. Informations biométriques de l’Illinois (États-Unis) dans l’utilisation de son service Photos.

Google Photos est une application informatique de partage de photos et de vidéos qui offre également des options de stockage, et dispose d’un outil permettant de grouper des photographies de visages similaires.

Pour ce faire, l’application collecte des données sur la géométrie du visage afin de déterminer les similitudes et les différences entre les personnes photographiées, ce qui aurait violé la législation de cet État américain, comme l’annonce Gizmodo.

Lire aussi:  Huaweï : Est-ce une bonne idée de télécharger des fichiers applicatifs sur un Smartphone ?

Ceci est dû au fait que la loi sur la protection de la vie privée de information biométrique La loi de l’Illinois stipule que toute entreprise privée qui collecte des données biométriques telles que des empreintes digitales, des scans de la voix, de la main, de la rétine ou du visage doit fournir une politique d’utilisation de ces informations.

Celle-ci doit être publique et indiquer la durée de conservation des données collectées par l’application, ainsi que la date à laquelle elles doivent être détruites ou effacées.


Google aurait violé cette loi en n’informant pas les utilisateurs qu’il collectait leurs données biométriques, ce qui lui a valu une action collective qui a débouché sur un règlement de 1,5 million d’euros. 100 millions de dollars.

Lire aussi:  Google reconnaît que la sonnette et la caméra extérieure de Nest ne rechargent pas leur batterie lorsque les températures sont inférieures à zéro.

Les utilisateurs de Google Photos touchés dans cet État américain pourront demander une indemnisation s’ils ont utilisé le service de Google. entre le 1er mai 2015 et le 25 avril 2022.

Gizmodo rapporte que, bien que cela dépende du nombre de plaintes déposées, les paiements aux personnes concernées varieront entre 200 et 400 dollars par personne (entre 187 et 374 euros).

Les personnes concernées qui choisissent de ne pas participer au règlement ne recevront aucune compensation, mais conserveront leur droit de déposer une plainte. leur propre procès contre Google ou l’une des parties libérées.

Article précédentApple redessine le MacBook Air avec une puce M2 et un écran Retina liquide de 13,6 pouces
Article suivantMicrosoft travaille sur un correctif pour la vulnérabilité qui utilise Word pour exécuter un code malveillant via MSDT