Accueil Sports Grenade cherche à éviter le danger contre l’Athletic et Valence et Betis...

Grenade cherche à éviter le danger contre l’Athletic et Valence et Betis rejouent la finale de la coupe

80
0

PARIS, 9 mai. (Bénin Actu) –

Grenade reçoit l’Athletic mardi (20h00) dans un match où il tentera de concrétiser le but inscrit à Majorque qui l’a sorti de la relégation, tandis que Valence et le Betis s’affronteront à Mestalla (19h00) dans une revanche de la finale de la Copa del Rey et avec le Betis dans la course à la quatrième place, dans des matchs correspondant à la trente-sixième journée de LaLiga Santander 2021-2022.

Après une victoire très convaincante (2-6) au Visit Mallorca Estadi contre un rival direct, Grenade a renforcé ses aspirations au salut. À trois journées de la fin, l’équipe de Nazarí compte deux points d’avance sur l’équipe des îles Vermilion, et elle a deux matchs devant son public, le premier contre l’Athletic Club, qui ne renonce pas à l’Europe.

Pour son troisième match sous la direction d’Aitor Karanka, qui s’est toujours soldé par une victoire, le club de Grenade a mis fin à une série de cinq matches sans victoire et s’est donné un peu d’air, même s’il devra s’imposer face à l’équipe de Marcelino García Toral, qui n’est qu’à un point de Villarreal, septième, et à quatre points de la Real Sociedad, sixième.

La principale préoccupation de l’entraîneur est la condition physique de Luis Suárez, Antonio Puertas et Sergio Escudero, qui étaient tous blessés et pourraient ne pas être disponibles pour un match que Njegos Petrovic manquera pour cause de suspension.

L’Athletic, quant à lui, a besoin d’une victoire s’il veut rester dans la course à la compétition européenne la saison prochaine. L’équipe de Marcelino, qui vient d’obtenir un nul sans but à San Mames contre Valence, est toujours mathématiquement en course pour la cinquième place et cherche à mettre la pression sur ses rivaux.

Lire aussi:  Andújar et Carballés atteignent les quarts de finale à l'AnyTech365 Andalucía Open

Le club de Biscaye a vu sa série de deux victoires consécutives interrompue contre l’équipe de José Bordalás et tentera de regagner ces points clés à l’extérieur, l’aspect qui lui a le plus coûté cette saison, pour dépasser provisoirement le « sous-marin jaune ». Marcelino a pratiquement écarté Óscar de Marcos et attend la condition physique de Yeray Álvarez et de Raúl García, récemment renouvelé.

LE BETIS JOUERA DANS LA REVANCHE DE LA FINALE DE LA COUPE

D’autre part, dans le match qui ouvre la 36e journée, Valence et le Betis se retrouveront à Mestalla, 17 jours après s’être croisés en finale de la Copa del Rey qui a couronné l’équipe verte et blanche, qui sera celle qui aura le  » plus  » d’enjeu au niveau de la qualification.

Les Valencianistas, dixièmes avec 44 points, n’ont plus aucune chance de participer à une compétition européenne l’année prochaine, tandis que les vainqueurs de la coupe, cinquièmes avec 58 points, ont vu la quatrième place leur échapper et doivent gagner pour rester en lice pour la quatrième place.

L’équipe de Manuel Pellegrini dispose d’une dernière balle pour se qualifier pour la compétition continentale supérieure de la saison prochaine, dont elle est à six points avec seulement neuf points à jouer. Après la défaite 2-1 dans les arrêts de jeu contre le FC Barcelone, le Betis n’a pas le droit à l’erreur.

Mais le Betis n’a pu que sourire ces dernières semaines puisqu’il n’a pu prendre que deux des douze derniers points du championnat, un mauvais moment qui se reflète surtout sur le plan offensif qui devra s’améliorer face à un adversaire qui défend solidement. Claudio Bravo, Héctor Bellerín et Víctor Ruiz ne feront pas partie du onze de départ, tandis que Miranda, Carvalho, Tello et Willian José seront probablement remplacés par des joueurs de la même équipe.

Lire aussi:  Lluís Cortés, entraîneur de l'Ukraine : "La situation est chaotique mais nous allons bien".

En face, il y aura Valence, qui n’a pas gagné un match depuis mars dernier, lorsqu’il a battu Elche à l’extérieur. L’équipe de Bordalás a enregistré quatre défaites et deux nuls lors de ses six derniers matchs, et aborde la dernière ligne droite de la saison sans aucune chance d’atteindre les places européennes, même si elle ne souffre pas de relégation.

Cependant, l’équipe « che » aura faim de vengeance pour ce qui s’est passé à La Cartuja à Séville et ce facteur et le fait de donner de la joie à des fans quelque peu mécontents seront leurs armes pour chercher les trois points.

L’entraîneur d’Alicante devra se passer de Gayá et Guillamón, suspendus, et de Gabriel Paulista en défense, tandis que Gonzalo Guedes et Hugo Duro devraient faire leur retour dans l’équipe. Le Portugais est sorti en seconde période contre l’Athletic et le Madrilène n’a pas été appelé en raison d’une blessure.

-PROGRAMME DU 35ÈME TOUR DE LA LALIGA SANTANDER.

-Mardi 10.

Valence – Betis. Del Cerro Grande (C.Madrileño) 19.00.

Grenade – Athletic. Sánchez Martínez (Murcian C.Murciano) 20.00.

FC Barcelona – Celta. Ortiz Arias (C.Madrileño) 21.30.

-Mercredi 11.

Alavés – Espanyol. Pizarro Gómez (C.Madrileño) 19.00.

Osasuna – Getafe. Muñiz Ruiz (C.Galicien) 19.00.

Séville – Majorque. Hernández Hernández (C.Canario) 20.30.

Elche – Atlético de Madrid. González Fuertes (Asturian C.Asturian) 21.30.

-Jeudi 12.

Real Sociedad – Cádiz. Martínez Munuera (C.Valencian) 19.00.

R.Vallecano – Villarreal. Díaz de Mea Escuderos (C.C-manchego) 20.00.

Real Madrid – Levante. Cordero Vega (Cantabrian C.C) 21.30.

Article précédentUn bus dominicain transportant 17 passagers est détourné en Haïti, dont huit missionnaires turcs.
Article suivantLa police de Londres évacue les environs de Westminster en raison de la présence d’un « véhicule suspect ».