Accueil Sports Guardiola : « Être constant tous les trois jours est la chose la...

Guardiola : « Être constant tous les trois jours est la chose la plus difficile et nous l’avons encore fait ».

65
0

« Nous espérons aider Haaland à bien s’adapter et qu’il puisse être au mieux de sa forme ».

BARCELONE, le 25 mai (Bénin Actu) –

L’entraîneur de Manchester City, Pep Guardiola, a salué la constance nécessaire pour remporter un nouveau titre de Premier League lors de la dernière journée du championnat contre le Liverpool de Jürgen Klopp.

« Pour être cohérent comme dans les quatre ou cinq dernières années, tous les trois jours, tous les trois jours, tous les trois jours….. C’est la chose la plus difficile et nous l’avons encore fait « , a-t-il déclaré dans des déclarations à l’émission  » Fever Pitch  » sur DAZN, une plateforme de streaming sportif, rapportées par Europa Press.

Pour l’entraîneur de Santpedor, dans une saison qui dure onze mois, « il y a toujours des hauts et des bas ». « Cela fait partie de la normalité, on ne peut pas s’attendre à être toujours à un haut niveau. Vous ne pouvez pas bien jouer si chacun, individuellement ou collectivement, ne donne pas le meilleur de lui-même et la plupart d’entre nous y sont parvenus », a-t-il célébré.

Lire aussi:  Les champions de Séville gâchent la fête d'adieu de Suarez

Dans ce chapitre, le dernier de la saison, il a également souligné la difficulté de gagner une compétition comme la Premier League. « Liverpool est l’adversaire le plus difficile que nous ayons affronté ces dernières années ; Arsenal, avec les problèmes que Mikel Arteta a eus, a connu une année impressionnante, rivalisant avec les grandes équipes », a-t-il déclaré.

« Brighton a très bien joué toute l’année sous la direction de Graham Potter ; la deuxième mi-temps de Newcastle était un ’10’, ils avaient gagné un des 18 premiers matchs de Premier League et ils ont été sauvés, étant la quatrième ou cinquième meilleure équipe en deuxième mi-temps », a-t-il argumenté à cet égard.

Entre-temps, le 10 mai, Manchester City a annoncé la signature du Norvégien Erling Haaland, un attaquant dont Guardiola espère tirer le meilleur parti. « Nous avons eu Sergio (Agüero) pendant de nombreuses années, nous avons eu Gabriel (Jesus) et maintenant Julián Álvarez et Haaland », a-t-il rappelé.

« Le club a décidé qu’il devait investir ou parier sur un jeune joueur de cette qualité et nous espérons que nous l’aiderons à bien s’adapter et qu’il pourra donner son meilleur niveau, ce qui est ce que nous voulons avec tous les joueurs », a-t-il déclaré.

Lire aussi:  Bravo évite un revers majeur pour l'Eintracht

Le milieu de terrain espagnol Rodri, lui aussi présent dans ce « Fever Pitch », est d’accord avec Guardiola pour dire que Liverpool est son plus grand rival. « Tant ce Liverpool, qui est sans aucun doute la meilleure équipe que j’ai affrontée, que ce Manchester City, je pense qu’il va être difficile de trouver deux équipes en Angleterre avec ce niveau à l’avenir », a-t-il prédit.

« Je pense que deux équipes ont été mises en place avec deux styles assez différents, mais similaires en termes de résolution des jeux. Le point positif de la saison est la constance de notre équipe, qui est toujours au même niveau, peu importe si la dynamique est bonne ou mauvaise. Je veux dire par là que nous avons eu de très bons moments cette saison, la plupart d’entre eux, et d’autres où l’équipe a un peu décroché », a-t-il résumé.

Article précédentMicrosoft détaille les améliorations de la mise à jour de OneNote, y compris la refonte et les nouvelles fonctionnalités
Article suivant19 enfants et deux adultes tués lors d’une fusillade dans une école au Texas (États-Unis)