Accueil L'International Guerre Russie-Ukraine : Bruxelles et Washington condamnent le « chantage » énergétique russe :...

Guerre Russie-Ukraine : Bruxelles et Washington condamnent le « chantage » énergétique russe : Bruxelles et Washington condamnent le « chantage » énergétique russe

132
0

PARIS, 24 mai (Bénin Actu) –

Suivez les dernières informations sur l’invasion de l’Ukraine par la , ordonnée par Vladimir Poutine, ici. Cette diffusion en direct est active à partir du 24 mai 2022. Si vous voulez voir les nouvelles précédentes, vous pouvez revenir à cet autre flux en direct.

L’actualité de la guerre en Ukraine a été marquée ces derniers jours par la reddition des derniers combattants ukrainiens d’Azovstal, l’aciérie de la ville de Marioupol, dernier bastion de la résistance dans la ville. Le gouvernement russe n’exclut pas la possibilité que des combattants ukrainiens capturés à l’usine soient échangés contre des prisonniers russes à l’avenir, une demande récurrente des autorités ukrainiennes.

Lire aussi:  La Corée du Nord confirme six décès dus au COVID-19 et 18 000 cas positifs depuis qu'elle a déclaré l'"alerte élevée".

Sur le plan diplomatique, la Russie a interrompu les livraisons de gaz à la Finlande après que cette dernière a refusé de payer en roubles. La Lituanie a cessé d’importer des combustibles fossiles russes pour ne pas financer sa « machine de guerre », et la Pologne a annoncé qu’elle romprait l’accord signé il y a près de trente ans avec la Russie pour l’utilisation du gazoduc de Yamal, qui approvisionne l’Europe en gaz. Pourtant, les sanctions contre l’énergie russe ne font pas l’unanimité en Europe : la société énergétique italienne Eni – effectivement contrôlée par le gouvernement italien – paiera en roubles.

Lire aussi:  Le vice-président du Brésil se moque de la possibilité d'enquêter sur les tortures de la dictature.

Suivez les dernières nouvelles ici.

Article précédentRodrygo : « Je pense que je suis plus utile en tant que titulaire, je suis là pour aider l’équipe ».
Article suivantToril : « Je pense que nous sommes capables et que nous avons les outils pour battre le FC Barcelone ».