Accueil Sports La RFEF remettra mercredi une « documentation précise » au bureau du procureur anti-corruption.

La RFEF remettra mercredi une « documentation précise » au bureau du procureur anti-corruption.

67
0

PARIS, le 25 mai (Bénin Actu) –

La Fédération royale espagnole de football (RFEF) remettra ce mercredi au parquet anticorruption « la documentation précise » avec laquelle elle entend faire la lumière sur l’une ou l’autre des actions signalées au sujet de son président Luis Rubiales.

« La RFEF remettra, aujourd’hui, au bureau du procureur anti-corruption la documentation nécessaire pour clarifier toute question concernant les récentes publications dans les médias sur le contrat de la Supercoupe d’Espagne en Arabie saoudite et d’autres questions connexes », a déclaré l’organisme dans un communiqué.

L’organisme présidé par Luis Rubiales a réaffirmé que, « pour collaborer avec la Justice, il travaillera à tout moment dans l’intérêt de la transparence dont il a toujours fait preuve », et a de nouveau défendu « la légalité de toutes ses actions ».

Lire aussi:  Séville reprend la deuxième place après une victoire à l'arraché sur Grenade

La semaine dernière, la RFEF a annoncé qu’elle avait décidé de se présenter devant le bureau du procureur anti-corruption afin d’offrir une « transparence » et de « collaborer avec la justice » suite aux dernières informations concernant son président Luis Rubiales.

Jeudi dernier, selon des sources judiciaires confirmées à Europa Press, le parquet anti-corruption a ouvert une enquête sur des irrégularités présumées dans la gestion de Luis Rubiales à la tête de la fédération, qui inclurait le contrat pour la Supercoupe d’Espagne qui se jouera en Arabie Saoudite, le tout après la publication de plusieurs audios par  » El Confidencial « .

L’ouverture de ces enquêtes, réalisées à la suite d’une plainte déposée le 19 avril par Miguel Galán, président du Centre national de formation des entraîneurs de football (CENAFE), signifie que le ministère public commencera à enquêter, puis décidera de classer l’affaire ou de la poursuivre afin que l’enquête puisse se poursuivre devant les tribunaux.

Lire aussi:  La Fondation Cruyff et la Fondation 'la Caixa' inaugurent le terrain de football Raúl González

Galán a indiqué dans sa plainte la commission de délits de corruption, de corruption dans les affaires et entre particuliers, d’administration déloyale et de malversation administrative pour ce contrat, et l’a ensuite élargie pour comprendre que Rubiales se serait également engagé dans une conduite criminelle en jouissant d’une maison à Madrid dont le loyer aurait soutenu la RFEF malgré le fait d’être enregistré dans la capitale, ce qui violerait les règlements internes.

Article précédentLe téléphone rien (1) affichera ses composants internes avec un design translucide
Article suivantPrès de 26 000 personnes déplacées par les combats entre l’armée et le M23 dans l’est de la RDC