Accueil L'International L’administration Biden négocie la cession de deux îles de la mer Rouge...

L’administration Biden négocie la cession de deux îles de la mer Rouge par l’Égypte à l’Arabie saoudite.

105
0

PARIS, le 25 mai (Bénin Actu) –

L’administration Biden est en train de négocier pour finaliser la cession de deux îles de la mer Rouge de l’Égypte à l’Arabie saoudite, dans le cadre d’un accord dont Israël espère qu’il inclura des mesures de normalisation des relations avec l’État juif.

Des sources américaines et israéliennes ont déclaré au média américain Axios que l’accord n’était pas complet et que des négociations « délicates » étaient en cours. Les sources ont notamment indiqué que la Maison Blanche souhaite conclure l’accord avant le prochain voyage du président américain Joe Biden au Moyen-Orient, fin juin.

Lire aussi:  L'Allemagne estime que l'Ukraine a "commis une erreur diplomatique" en refusant la visite de M. Steinmeier

Les îles de Tira et Sanafir, qui jouissent d’une position stratégique dans le golfe d’Aqaba, où Israël et la Jordanie ont d’importants ports, contrôlent le détroit de Tiran, seul passage maritime d’Israël entre Eilat et la haute mer.

Comme l’a rappelé le Times of Israel, les navires de la marine israélienne utilisent cette voie navigable pour rejoindre la haute mer, où ils effectuent des exercices navals qui ne sont pas possibles dans les limites étroites du golfe d’Aqaba.


Le Parlement égyptien a voté en juin 2017 en faveur de cet accord de démarcation territoriale conclu lors d’une visite du roi Salman d’Arabie saoudite en Égypte en 2016, ce qui a déclenché une vague de protestations dans le pays, accusant la présidence d’échanger une partie du territoire contre des aides de Riyad.

Lire aussi:  Mme Bachelet affirme que sa visite au Xinjiang n'était pas une enquête sur le traitement des Ouïghours par la Chine.

Les gouvernements égyptien et saoudien affirment que les îles appartiennent à l’Arabie saoudite et qu’elles sont sous contrôle égyptien parce que Riyad a demandé au Caire en 1950 de les protéger. Toutefois, les avocats qui ont intenté de nombreuses actions en justice contre l’accord font valoir que la souveraineté de l’Égypte sur les îles remonte à un traité conclu en 1906, avant la fondation de l’Arabie saoudite.

Article précédentLa Premier League approuve la vente de Chelsea
Article suivantOpera lance le service d’abonnement VPN Pro pour les appareils Android