Accueil Sports LaLiga et ses clubs ont contribué à plus de 43 % des...

LaLiga et ses clubs ont contribué à plus de 43 % des recettes de la RFEF en 2021.

136
0

PARIS, le 27 mai (Bénin Actu) –

LaLiga et les clubs professionnels LaLiga Santander et SmartBank ont contribué à 43,3 % des recettes de la Fédération royale espagnole de (RFEF) en 2021, tandis que ce pourcentage augmente à plus de 48 % au cours des trois dernières années, selon un rapport interne de l’association patronale.

Selon les données de LaLiga, consultées par Europa Press, sur les 368,5 millions d’euros que la RFEF a gagnés en 2021, près de 160 millions (43,3 %) proviennent du football professionnel, de LaLiga et de ses clubs. Au cours des trois dernières années, LaLiga et ses clubs ont versé 402 millions d’euros aux comptes de l’organisme présidé par Luis Rubiales, soit environ la moitié des 834 millions d’euros générés au cours de cette période (48,2 %).

Lire aussi:  Le Real Madrid clôture l'exercice 2021-22 avec un bénéfice de 13 millions d'euros.

Le rapport interne sur les comptes de la RFEF, qui sera présenté ce lundi à l’assemblée de l’organisme, montre également que les 40 millions qu’elle a gagnés grâce aux droits télévisés de la Copa del Rey et de la Supercopa proviennent des clubs de LaLiga.

De plus, ils indiquent que l’organe présidé par Rubiales attribue, de manière incorrecte selon LaLiga, comme revenu 33 millions provenant de l’arbitrage, de la VAR, de la Sécurité Sociale et des voyages des arbitres, alors qu’ils affirment que ces montants sont payés directement par le football professionnel et vont directement aux salaires des arbitres, au fournisseur de la VAR et aux voyages.

Lire aussi:  Beatriz Álvarez Mesa, proclamée présidente de la nouvelle ligue de football professionnel féminin

Le rapport note que la RFEF réclame également à tort comme recettes 8,5 millions d’euros que LaLiga verse au Consejo Superior de Deportes (CSD) pour le décret royal de mai 2015 pour la vente centralisée des droits de télévision, que le CSD transmet lui-même à la RFEF pour servir d’intermédiaire dans le paiement aux clubs de Segunda B et de Fútbol Femenino. Il traite également des 12,5 millions du projet de solidarité de l’UEFA pour les clubs participant aux compétitions européennes.

Article précédentIl s’agit du « morphing », une technique informatique qui consiste à copier et à transformer la photo des victimes pour usurper leur identité.
Article suivantLe secrétaire d’État britannique à l’Intérieur démissionne en signe de protestation contre les fêtes de Johnson.