Accueil High-Tech L’Assembler Institute lance un master en science des données où les étudiants...

L’Assembler Institute lance un master en science des données où les étudiants paient en fonction des emplois qu’ils trouvent.

96
0

PARIS, Jun. 2 (Bénin Actu/EP) –

Institut de technologie des assembleurs a lancé une nouvelle maîtrise en science des données dans le but de répondre aux nouvelles exigences du marché du travail, à l’heure où 25 % des entreprises ont des difficultés à recruter des profils TIC – selon les données de l’Observatoire national de la technologie et de la société (ONTSI) – et d’offrir la possibilité aux étudiants de payer lorsqu’ils trouvent un emploi.

L’entreprise explique que l’un de ses objectifs est de promouvoir l’égalité des chances entre ses étudiants, quelle que soit leur origine. Pour cette raison, ils suivent le modèle de financement « Income Share Agreement », qui consiste en financer les études de ses étudiants jusqu’à ce qu’ils trouvent un emploi. Le centre compte actuellement plus de 200 étudiants en formation ou en programme et vise à multiplier par cinq le nombre actuel d’étudiants d’ici 2024.

Lire aussi:  Cette "application" stabilise l'écran de l'iPad pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson

Selon les données de l’entreprise, 100 % de ses étudiants trouvent un emploi après l’obtention de leur diplôme. et leur salaire moyen est d’environ 27 000 euros par an, ce qui représente 30 % de plus que la moyenne du marché des développeurs juniors.

Ce nouveau master, qui peut être suivi en personne ou à distance, s’adresse aux ingénieurs informatiques et industriels, aux économistes ou aux experts en administration des affaires, aux diplômés universitaires en sciences quantitatives (telles que les mathématiques ou les statistiques), ainsi qu’aux entrepreneurs qui souhaitent élargir leur vision des affaires.

Lire aussi:  Embracer Group rachète Crystal Dynamics, Eidos et Square Enix Montréal pour 285 millions d'euros

Les étudiants du programme apprendront les langages de programmation et les outils de visualisation les plus demandés par les entreprises, tels que « RStudio ».Python  » et  » PowerBI « , dans les 1 000 heures du master. Le programme comprend également des outils d’apprentissage automatique et d’apprentissage profond.

« La technologie évolue constamment et il faut se former en permanence pour ne pas être à la traîne. Actuellement, nous pensons que les principaux bootcamps et universités utilisent des systèmes d’enseignement très éloignés des exigences réelles des entreprises, ce qui fait que le secteur des TIC a du mal à répondre à leurs demandes », explique Cristian Fondevila, PDG de l’Assembler Institute of Technology.

Article précédentL’application Google TV pour les appareils iOS est désormais disponible.
Article suivantSamsung, Edelvives et Matific proposent des activités mathématiques ludiques aux élèves des écoles primaires et maternelles.