Accueil Sports L’Atletico fête le derby et la moitié de la Ligue des champions

L’Atletico fête le derby et la moitié de la Ligue des champions

63
0

L’Atletico fête le derby et la moitié de la Ligue des champions

Les hommes de Simeone donnent la victoire (1-0) au Metropolitano face à un Real Madrid détendu avec le titre.

PARIS, 8 mai. (Bénin Actu) –

L’Atletico Madrid a remporté le derby (1-0) contre le Real Madrid dimanche lors de la 35e journée de LaLiga Santander grâce à un but de Carrasco sur penalty à la 40e minute, une joie pour le Wanda Metropolitano et pour les rouges et blancs au classement.

L’équipe de Diego Pablo Simeone s’est présentée dans le besoin et celle de Carlo Ancelotti avec une équipe pleine de changements, avec le récent titre de champion pour lequel il n’y a pas eu de pasillo au final. Les champions, qui n’ont que la finale de la Ligue des champions contre Liverpool en tête, sont montés en puissance et se sont montrés très indulgents devant Oblak et Lunin.

Avec ces trois points, ainsi qu’un derby qui fait toujours plaisir et plus encore dans une saison où les joies sont rares, l’Atletico compte 64 points, soit quatre de plus que le Real Betis, qui est cinquième, pour accéder à la première compétition continentale pour la saison prochaine, une obligation au club. L’équipe de Cholo a profité de la pression initiale.

Lire aussi:  La régularité du Barça mise à l'épreuve contre l'Eintracht

C’était le signe évident d’une soirée importante pour les « rojiblancos », une tentative forte de récupérer le ballon et d’ouvrir des espaces. Kondogbia et Koke ont mordu et Correa a eu la première occasion nette après quatre minutes, et Carrasco peu après après après un grand caracoleo. Le Belge a transformé le penalty qui a porté le score à 1-0 à la 40e minute pour un piétinement de Vallejo sur Cunha qui a été repéré par l’arbitre avec l’aide du VAR.

Avant la pause, Madrid a pris vie. L’équipe d’Ancelotti s’est portée vers l’avant avec Kroos et Jovic, Oblak jouant également un rôle clé pour empêcher l’égalisation. Les champions ont pris le contrôle du ballon au début de la seconde période et, avec une plus grande implication de Kroos, ont trouvé le chemin de la zone adverse. Pour l’Atlético, Griezmann avait été le joueur le plus impulsif et le Français a fini par s’échauffer.

Au milieu d’une série de performances en demi-teinte, le « petit prince » a généré beaucoup de danger, tout comme Carrasco, mais tous deux avec une finition tout aussi médiocre. Coup sur coup, l’un effleure le poteau, l’autre le piétine, et Lunin ne laisse pas passer le ballon non plus. Avec ces changements, Ancelotti a fait revenir des joueurs comme Modric et Vinicius.

Lire aussi:  Karanka : "Nous sommes bien meilleurs qu'il y a un mois, c'est rassurant".

Le Brésilien laissait son débordement et Valverde tirait deux fois devant Oblak. Dans la dernière ligne droite et face à une équipe madrilène adepte des épopées, notamment dans sa progression en Ligue des Champions, l’Atlético a su souffrir pour ne pas perdre trois points afin d’assurer la prochaine Ligue des Champions avec le bon goût de gagner un derby à domicile.

FICHA TÉCNICAS.

–RÉSULTAT : ATLÉTICO DE PARIS, 1 – REAL PARIS, 0. (1-0, à la mi-temps).

-L’ALIGNEMENT.

ATLÉTICO DE PARIS : Oblak ; Vrsaljko, Savic, Giménez, Reinildo (Felipe, min.73) ; Llorente, Koke, Kondogbia, Carrasco (Lodi, min.90) ; Cunha et Correa (Griezmann, min.46).

REAL PARIS : Lunin ; Lucas, Militao (Mendy, min.69), Vallejo, Nacho ; Casemiro (Valverde, min.61), Kroos (Modric, min.68), Camavinga ; Asensio, Rodrygo et Jovic (Vinicius, min.61).

–GOAL :

1 – 0, min.40, Carrasco (pénalité).

–REFEREE : Soto Grado (C. Riojano). Cartons jaunes pour Llorennte (min.37) et Savic (min.63) pour l’Atlético. Et Jovic (min.20, Vázquez (min.28), Vallejo (min.38) et Nacho (min.71) pour Madrid.

–STADIUM : Wanda Metropolitano.

Article précédentGoogle met en place une option permettant de sauvegarder l’historique des résultats de la traduction
Article suivantUn Palestinien non armé meurt après avoir été abattu par les forces israéliennes en Cisjordanie