Accueil Sports Le Barça oublie la Ligue des champions aux dépens du Real Madrid

Le Barça oublie la Ligue des champions aux dépens du Real Madrid

67
0

Le Barça oublie la Ligue des champions aux dépens du Real Madrid

Les Culés chercheront à remporter leur troisième Coupe consécutive après avoir battu les Merengues en deuxième demi-finale.

ALCORCÓN (PARIS), 25 Mai (Bénin Actu) –

Le FC Barcelone a tourné la page très rapidement après la douloureuse défaite en finale de la Ligue des champions et a battu mercredi le Real Madrid (4-0) en deuxième demi-finale de la Copa de la Reina, disputée au stade Santo Domingo (Alcorcón), où la domination du Culé s’est prolongée dans le sixième « Clásico » de la saison.

Une demi-douzaine de matches contre les éternels rivaux et une demi-douzaine de victoires pour un Barça qui a vite oublié la dépression post-Turin. Les joueurs de Jonatan Giráldez n’ont eu aucun mal à montrer leur talent et à certifier une victoire qui a confirmé tous les pronostics. Après seulement trois minutes, les blaugrana avaient déjà marqué deux fois.

C’est d’abord Mariona Caldentey – qui a touché le poteau au quart d’heure de jeu – et une minute plus tard, c’était au tour d’Oshoala, qui a également touché le bois avant que Misa n’écarte le ballon. Le gardien de but du Real Madrid – son meilleur joueur – a joué un rôle déterminant pour éviter de nouvelles destructions en première période.

Lire aussi:  Mestalla se prépare à faire taire le "Roi Lion".

Cependant, avant la 20ème minute, le premier but de la soirée est arrivé à Alcorcón. Lieke Martens reprenait de la tête un excellent centre de Mariona Caldentey au second poteau. Aitana Bonmatí a ensuite tenté sa chance dans ce qui était un véritable monologue de Barcelone.

Le premier tir du Real Madrid a été effectué par Athenea à la demi-heure de jeu, et Sandra Paños n’a même pas eu à salir ses gants pour l’arrêter. L’équipe d’Alberto Toril a résisté à l’averse, mais après la pause, elle n’a pas pu empêcher ses adversaires de se déchaîner. Deux minutes après la pause, le score était de 2-0 après une frappe d’Oshoala fraîchement terminée par Aitana Bonmatí.

Mariona a prolongé la fête avec une belle tête sur un corner exquis de Martens, et Oshoala ne voulait pas quitter le terrain sans ajouter son nom à la liste des buteurs. Le joueur nigérian n’a fait aucune erreur sur un face-à-face évident pour sceller la victoire du Barça.

Lire aussi:  L'UEFA autorise deux joueurs de clubs russes et ukrainiens sans contrat à participer aux matches de la Ligue des champions et de la Ligue Europa

Une victoire 4-0 sans discussion -qui oublie l’Olympique lyonnais- et qui sert à allonger leur pouvoir dans le football féminin national, en attendant de se battre ce dimanche (11h30) -contre le Sporting de Huelva- pour ce qui serait leur troisième Queen’s Cup consécutive, la neuvième de leur histoire.

FICHE D’INFORMATION.

–RÉSULTAT : FC BARCELONA, 4 – REAL PARIS, 0 (1-0, à la mi-temps).

-L’ALIGNEMENT.

FC BARCELONA : Paños ; Torrejón, Paredes (Pereira, min.74), Mapi León, Rolfö ; Bonmatí, Engen, Alexia Putellas (Ouahabi, min.60) ; Lieke Martens (Crnogorcevic, min.60), Oshoala (Baradad, min.79) et Caldentey (Claudia Pina, min,60).

REAL PARIS CF : Misa ; Lucia Rodriguez, Athenea, Peter, Rocio Galvez, Svava (Robles, min.79) ; Zornoza, Olga Carmona (Moller, min.68) ; Abelleira (Kaci, min.68), Maite Oroz (Partido, min.79) et Esther Gonzalez (Nahikari, min.46).

–GOALS :

1-0, min.19, Lieke Martens.

2-0, min.47, Aitana Bonmatí.

3-0, min.53, Mariona Caldentey.

4-0, min.75, Oshoala.

–REFEREE : Huerta De Aza (C. Tinerfeño). Pas d’avertissement.

-STADIUM : Estadio Municipal de Santo Domingo, Alcorcón. 3 677 spectateurs.

Article précédentRealme dévoile le smartphone GT Neo 3 Naruto Edition avec une interface et un boîtier sur le thème de Naruto.
Article suivantPoutine rend une première visite aux militaires blessés dans la guerre en Ukraine