Accueil Sports Le Barça s’incline face au Rayo, Madrid au bord de l’alirón

Le Barça s’incline face au Rayo, Madrid au bord de l’alirón

96
0

Le Barça s’incline face au Rayo, Madrid au bord de l’alirón

Troisième défaite consécutive au Camp Nou pour les hommes de Xavi, permettant aux éternels rivaux de devenir champions samedi prochain.

PARIS, 24 avr. (Bénin Actu) –

Le FC Barcelone s’est incliné (0-1) dimanche lors de son match reporté de la 21e journée de LaLiga Santander contre une équipe du Rayo Vallecano qui a célébré symboliquement la relégation au Camp Nou, tout comme le titre, à cinq journées de la fin, sera célébré par le Real Madrid s’il bat l’Espanyol samedi prochain.

L’équipe de Xavi Hernandez a vu son histoire d’amour brisée il y a plusieurs semaines et contre le Rayo, avec sa deuxième défaite consécutive à domicile, la troisième en comptant la débâcle en Europa League contre l’Eintracht, elle a servi l’alirón à ses éternels rivaux. Quinze points restent en jeu, séparant Madrid (78) du Barça et de Séville (63), l’Atlético étant quatrième avec 61 et le Real Betis, nouveau vainqueur de la coupe, cinquième avec 57.

Le Barça devra se battre pour la deuxième place, mais au moins la Ligue des champions est dans la poche. L’équipe s’est heurtée à une équipe du Rayo beaucoup plus motivée et qui a joué comme Xavi l’aurait souhaité pendant de nombreuses minutes. Après sept minutes, Álvaro García a marqué le but du match. Le Barça a mieux terminé la première mi-temps, mais a été une fois de plus déconnecté en seconde période.

Lire aussi:  Giráldez : "Gagner les trois titres nationaux et atteindre la finale de la Ligue des champions a du mérite".

Dans la précipitation et le désespoir, alors que le Rayo défendait tout et perdait le plus de temps possible, les locaux ont pu revenir au Camp Nou, avec plusieurs occasions nettes et un penalty réclamé à Gavi à la 90e minute. 13 ont été ajoutés, et le Rayo est revenu pour s’imposer comme à l’aller face à un Barça qui peut jeter ses améliorations.

L’arrivée de Xavi a sans doute changé la donne en novembre, mais sans buts importants, sans Ansu Fati et surtout Pedri sur le dos de Dembélé, le Barça a perdu la foi. Le Rayo les a étouffés avec la pression que l’on attend de l’équipe de Xavi, les locaux cherchant davantage la contre-attaque avec l’attaquant français.

L’équipe d’Andoni Iraola s’est bien reprise et a trouvé le but sur une belle passe d’Isi, mal défendue par Dest. Unai, Valentín et Comesaña occupaient le milieu de terrain, mais le Barça progressait, avec des occasions pour Alba et Aubameyang qui, cette fois, n’a pas eu son jour. La reprise était cependant à l’avantage du Rayo, le Barça ne trouvant que la verticalité de Dembélé.

Xavi a fait entrer Adama et Memphis, et le Néerlandais a eu une occasion nette. Il restait 20 minutes à jouer et le Rayo commençait à trouver le jeu trop long. La précipitation d’une équipe et le désir de l’autre de faire tourner le chrono ont laissé beaucoup de tension sur le terrain et une énorme prolongation dont le Barça n’a rien obtenu non plus. Une poussée assez nette de Catena sur Gavi qui n’a pas été sifflée dans la zone a déstabilisé encore plus les locaux, qui commencent à en avoir assez d’une saison misérable. FICHE TECHNIQUE.

Lire aussi:  Les universités britanniques recherchent 120 anciens footballeurs pour une étude visant à réduire le risque de démence dans le football.

–RÉSULTAT : FC BARCELONA, 0 – RAYO VALLECANO, 1. (0-1, à la mi-temps).

-L’ALIGNEMENT.

FC BARCELONE : Ter Stegen ; Dest (Lenglet, repos), Araujo, Eric García (Adama, min.71), Jordi Alb ; Busquets, Frenkie de Jong (Nico, min.60), Gavi, Dembélé, Ferran Torres (Memphis, min.60) et Aubameyang (Luuk de Jong, min.71).

RAYO VALLECANO : Dimitrievski ; Fran García, Catena, Maras, Balliu ; Óscar Valentín (Trejo, min.67), Comesaña (Pathe Ciss, min.56), Unai López (Mario Suárez, min.87), Isi (Mario Hernández, min.87), Álvaro García et Nteka (Guardiola, min.56).

-OBJECTIF :

0 – 1, min.7, Álvaro García.

–REFEREE : Mateu Lahoz (C.Valenciano). Cartons jaunes pour Luuk de Jong (min.81), Dembélé (min.92), Alba (min.93) et Gavi (min.103) pour le Barça. Et Comesaña (min.37), Balliu (min.69), Isi (min.85), Mario Hernández (min.95), Trejo (min.96) et Catena (min.102) pour le Rayo.

-STADIUM : Camp Nou.

Article précédentCuba accuse les États-Unis de faire « pression » sur La Havane pour qu’elle ne participe pas à un sommet sur les Amériques.
Article suivantLe Mexique poursuit les entreprises d’armement américaines pour avoir facilité la criminalité dans le pays