Accueil Sports Le Betis entame un mois décisif contre Osasuna

Le Betis entame un mois décisif contre Osasuna

159
0

L’Athletic et Valence sont en course pour la gloire européenne

PARIS, 2 avr. (Bénin Actu) –

Le Real Betis tentera de défendre la cinquième place de la LaLiga Santander ce dimanche face à Osasuna (16h15), dans le cadre d’une trentième journée où l’Athletic Club tentera de profiter de ses options européennes face à Elche (14h00), où Grenade et le Rayo Vallecano chercheront à s’éloigner de la zone dangereuse (18h30) et où Valence tentera de remonter dans le train continental face à Cadix, qui cherchera à confirmer sa réaction (18h30).

Au Benito Villamarín, les hommes de Manuel Pellegrini (50) reprennent la compétition après la pause internationale avec l’objectif de se remettre sur les rails après plusieurs semaines au cours desquelles ils se sont éloignés des places de la Ligue des champions, désormais à quatre points.

Les Verdiblancos n’ont obtenu qu’une seule victoire – contre l’Athletic (1-0) – lors des quatre derniers matches, au cours desquels ils ont perdu le derby contre Séville (2-1) et l’Atlético (1-3) et fait match nul avec le Celta (0-0). Cependant, la finale de la Copa del Rey, qui se jouera le 23 avril à La Cartuja, leur a redonné le moral pour le reste de la saison.

Aujourd’hui, ils accueilleront les Navarrais sans Nabil Fekir et Germán Pezzella, suspendus, et sans Martín Montoya, Sergio Canales, Víctor Camarasa et, surtout, Borja Iglesias, leur buteur des dernières semaines, blessé.

L’équipe de Jagoba Arrasate, privée de Kike Barja et de Jesús Areso, a abordé la pause avec une victoire 3-1 sur Levante qui lui a permis d’atteindre 38 points, ce qui est essentiel pour se maintenir en milieu de tableau et pour presque certifier, à neuf journées de la fin, son maintien en Primera Division.

De son côté, l’Athletic Club (41) reçoit Elche, à sept points de la Real Sociedad (48) dans les places continentales. Leur défaite contre le Betis et leur match nul 1-1 contre Getafe le week-end dernier ont ralenti leur progression et les ont empêchés de profiter des faux pas de leurs rivaux européens.

Lire aussi:  Le Barça fait le plein en Iberdrola League après avoir battu Séville

Malgré tout, les « lions » continueront à se battre et tenteront de se rapprocher dans un match où Marcelino García Toral ne pourra pas compter sur Yeray Álvarez, pour cause d’accumulation de cartons, ni sur Iñigo Martínez, Dani García et Iñigo Lekue, pour cause de blessure.

Elche cherchera à se rapprocher du danger, à six points du 32e, avec une victoire pour mettre fin à sa mauvaise série, au cours de laquelle il n’a pris que trois points sur ses 12 derniers matches.

L’équipe de Francisco a succombé à Levante (3-0), au Barca (1-2) et à Valence (0-1), ce dernier juste avant la pause, et n’a gagné qu’à Grenade (0-1) au cours de cette période. Elle cherchera maintenant à rebondir dans un match où elle sera privée de Javier Pastore, Antonio Barragan et John Nwankwo.

DUEL D’URGENCES DANS LE NOUVEAU LOS CÁRMENES

Avec les mêmes points qu’Elche, le Rayo Vallecano (32) se rend au Nuevo Los Cármenes, où Grenade (28), à deux points seulement du danger, doit s’imposer pour écarter toute possibilité de terminer la journée dans les places de relégables de LaLiga SmartBank.

Après le limogeage de Robert Moreno et la nomination de Rubén Torrecilla comme entraîneur intérimaire, les Nazaríes ont réussi à réagir avec une victoire contre Alavés (2-3) qui a mis fin à une série de dix matchs de championnat sans victoire.

Jusqu’à huit absents – Aaron Escandell, Neyder Lozano, Santiago Arias, Maxime Gonalons, Dani Raba, Carlos Neva, Angel Montoro et Ruben Rochina – manqueront à l’appel pour la formation andalouse face aux franjirrojos, eux aussi en difficulté ces derniers temps.

Lire aussi:  Modric : "Il n'y a rien de plus grand que le Real Madrid".

Après un excellent départ, l’équipe d’Andoni Iraola est tombée dans un gouffre dont elle a du mal à sortir. En fait, ils ne savent toujours pas ce que c’est que de gagner en LaLiga cette année 2022, et depuis qu’ils ont terminé le mois de décembre avec une victoire 2-0 contre Alavés, ils n’ont obtenu que deux points sur les 30 qui ont été mis en jeu. Ni le Trejo, suspendu, ni les Merquelanz, Saveljich, Unai López et Falcao, blessés, ne seront disponibles pour le match.

À Mestalla, Valence cherchera à confirmer sa forme contre Cadix, qui lui a permis de se qualifier pour la finale de la Coupe et de remporter trois de ses quatre derniers matches de championnat, avec un seul match nul concédé contre Getafe (0-0).

Majorque (0-1), Grenade (3-1) et Elche (0-1) ont été les dernières victimes d’une équipe  » che  » (40) qui a la zone européenne à huit points, un objectif compliqué mais qui pourrait être viable si elle parvient à maintenir le rythme. Antonio Lato sera le seul joueur à manquer le choc pour l’équipe de José Bordalás.

Pendant ce temps, Cadix (27) cherche à se maintenir hors de la zone de relégation, un point en dessous et qu’il a quitté juste avant la pause grâce au but de Rubén Sobrino à la 90e minute contre Villarreal (1-0). Sergio González devra déplorer les absences de Varazdat Haroyan, Tomás Alarcón, Florín Andone et Iza Carcelén.

-PROGRAMME DE DIMANCHE EN LALIGA SANTANDER.

Athletic Club – Elche. Figueroa Vázquez (C.Andaluz) 14.00.

Betis – Osasuna. Pizarro Gómez (C.Madrileño) 16.15.

Grenade – R.Vallecano. Hernández Hernández (C.Las Palmas) 18.30.

Valencia – Cádiz. Díaz de Mera Escuderos (C.Cast-manchego) 18.30.

FC Barcelona – Sevilla. Sánchez Martínez (C.Murciano) 21.00.

Article précédentL’état-major ukrainien met en garde contre les activités des forces russes dans la zone séparatiste de Moldavie.
Article suivantSéville teste l’euphorie de Culé