Accueil High-Tech Le FBI met en garde contre des milliers d’identifiants de réseaux éducatifs...

Le FBI met en garde contre des milliers d’identifiants de réseaux éducatifs en vente sur le darknet

245
0

PARIS, le 30 mai (Bénin Actu/EP) –

Le site Bureau fédéral d’enquête (FBI) a averti que des milliers d’identifiants volés de réseaux éducatifs américains circulant sur des forums darknet dans des pays tels que la pourraient entraîner des failles de sécurité.

Les informations d’identification des réseaux universitaires et collégiaux du pays, qui portent la terminaison « .edu », sont apparues sur les marchés du darknet et sur les sites web de la Commission européenne. forums, pour la vente ou sous une forme publique, tel que notifié par l’agence aux instances académiques concernées.

Comme expliqué dans un document d’information, les listes d’identifiants proviennent de plusieurs incidents de cybersécurité, dont le premier a été identifié par le FBI fin 2020 sur le dark web, et consistait en environ 2 000 noms d’utilisateurs uniques et leurs mots de passe respectifs.

Lire aussi:  Oracle inaugure ses nouveaux bureaux à Madrid en présence du maire José Luis Martínez-Almeida

Mai 2021, l’agence a ré-identifié plus de 36 000 combinaisons de mails et de mots de passe. sur une plateforme de messagerie instantanée, et en janvier de cette année, sur des forums d’origine russe, des identifiants d’accès aux réseaux d’une « multitude » d’établissements d’enseignement supérieur du pays, certains avec des captures d’écran comme preuve.

Le FBI prévient que l’exposition des noms d’utilisateurs et de leurs mots de passe peut encourager les attaques par force brute, qui consistent à tenter de récupérer un mot de passe en essayant toutes les combinaisons possibles sur d’autres plateformes où la victime est enregistrée. Si les cybercriminels réussissent, en plus de compromettre le compte de l’utilisateur, ils peuvent voler des données personnelles et sensibles.

Lire aussi:  Acer élargit sa gamme écologique Vero, composée de matériaux recyclés, avec deux nouveaux ordinateurs portables et périphériques.

Leur exposition, en outre, concerne attaques par « ransomware y le « spear-phishing ». Le premier est un type de logiciel malveillant qui limite l’accès à certaines parties ou à certains fichiers de l’ordinateur infecté et exige une rançon en échange. L’autre est une forme de phishing dans laquelle le criminel tente d’obtenir des informations confidentielles d’une victime spécifique par courrier électronique.

Le FBI conseille maintenir tous les systèmes d’exploitation à jour et mettre en œuvre des programmes d’apprentissage et des exercices de phishing pour sensibiliser les étudiants et les enseignants.

Elle recommande également d’éviter de réutiliser les mots de passe sur plusieurs plateformes, de recourir à l’authentification multifactorielle et de surveiller étroitement l’utilisation du protocole de bureau à distance (RDPparmi d’autres mesures de sécurité.

Article précédentAlcaraz en quart de finale de Roland Garros
Article suivantCibeles et le Bernabéu, la fin d’une fête épique en Ligue des champions