Accueil Sports Le Japon et Kubo, des adversaires menaçants qui cherchent à passer le...

Le Japon et Kubo, des adversaires menaçants qui cherchent à passer le cap des huitièmes de finale.

87
0

PARIS, 1er avr. (Bénin Actu) –

Le Japon sera l’un des adversaires de l’Espagne lors de la phase de groupes de la Coupe du monde 2022 au Qatar, une équipe qui participera à sa septième Coupe du monde et qui tentera de venger la défaite de son seul affrontement historique avec « la Roja », il y a plus de deux décennies.

Actuellement classée 23e au classement FIFA, l’équipe japonaise sera au Qatar pour sa septième expérience consécutive de la Coupe du monde, où elle devra affronter des équipes comme l’Espagne et l’Allemagne, ainsi que le vainqueur du barrage intercontinental entre la Nouvelle-Zélande et le Costa Rica.

À l’horizon, franchir l’obstacle historique des huitièmes de finale, qu’ils ont atteint en tant que pays hôte en 2002, mais aussi en Afrique du Sud en 2010 et en Russie en 2018 ; en France en 1998, pour leur première Coupe du monde, en Allemagne en 2006 et au Brésil en 2014, ils n’ont pas dépassé la phase de groupe.

Lire aussi:  Xavi Hernandez : "L'Eintracht est un peu inconnu en Espagne, mais c'est une grande équipe".

L’équipe du pays du soleil levant, dirigée par la vétéran Maya Yoshida, joueuse de la Sampdoria, sera emmenée par des supporters espagnols bien connus comme le milieu de terrain du RCD Mallorca, prêté par le Real Madrid, Take Kubo, l’attaquant du RCD Espanyol Wu Lei et le joueur du CD Leganés Gaku Shibasaki.

L’attaquant de Liverpool Takumi Minamino et le défenseur d’Arsenal Takehiro Tomiyasu font également partie des autres joueurs indiscutables de l’entraîneur Hajime Moriyasu, qui a également entraîné l’équipe olympique aux derniers Jeux de Tokyo et qui retrouvera l’Espagne après l’avoir éliminée en prolongation en demi-finale grâce à un but de Marco Asensio aux Jeux olympiques avec Luis de la Fuente aux commandes.

Lire aussi:  City prive le football espagnol d'un triplé en demi-finale de la Ligue des champions

Bien qu’ils soient loin de leur domination asiatique de ces derniers temps – quatre fois champions continentaux (1992, 2000, 2004 et 2011) – les Samouraïs ont obtenu leur billet pour le Qatar le 24 mars en s’assurant la deuxième place du groupe B grâce à une victoire 2-0 sur l’Australie à Sydney, qu’ils ont envoyée en barrages intercontinentaux.

Il n’y a eu qu’une seule rencontre entre les deux équipes, le 25 avril 2001, lorsque l’équipe de José Antonio Camacho s’est imposée grâce à un but de Rubén Baraja dans le temps additionnel (min.92) lors d’un match amical au stade del Arcángel de Cordoue.

Article précédentL’Ukraine affirme que les forces russes « poursuivent leur retrait partiel » de la région du nord de Kiev
Article suivantLes nuits chaudes augmentent le risque de décès d’origine cardiaque chez les hommes âgés