Accueil Santé & Bien-être Le port du masque de protection ne sera plus obligatoire à l’intérieur...

Le port du masque de protection ne sera plus obligatoire à l’intérieur des bâtiments à partir du 20 avril.

75
0

La ministre de la Santé, Carolina Darias, à son arrivée à une réunion du Conseil interterritorial de la santé, au siège de la présidence régionale de Castille-La Manche, le 6 avril 2022, à Tolède, Castille-La Manche (Espagne). Toledo accueille aujourd'hui le sc

La ministre de la Santé, Carolina Darias, à son arrivée à une réunion du Conseil interterritorial de la santé, au siège de la présidence autonome de Castille-La Manche, le 6 avril 2022, à Tolède, Castille-La Manche (Espagne). Toledo accueille aujourd’hui le sc – Isabel Infantes – Europa Press

PARIS, 6 avr. (Bénin Actu) –

Les masques cesseront d’être obligatoires à l’intérieur le 20 avril, date à laquelle le décret royal les réglementant sera publié au Journal officiel de l’État (BOE) et approuvé par le Conseil des ministres le 19 avril.

C’est ce qu’a annoncé la ministre de la Santé, Carolina Darias, après le Conseil interterritorial qui se tient à Tolède. Cette demande a déjà été formulée par plusieurs communautés autonomes, comme Madrid, qui considère qu’il ne s’agit plus d’une mesure efficace pour contrôler la transmission du coronavirus.

« En Espagne, nous avons apporté des réponses stratégiques chaque fois que la situation de pandémie l’exigeait. Grâce aux niveaux très élevés de vaccination de la population, la situation épidémiologique est actuellement favorable », a expliqué le ministre.

Lire aussi:  Une nouvelle étude établit un lien entre la ménopause précoce et la démence

Toutefois, M. Darias a souligné qu’il y aura certaines situations dans lesquelles elles seront obligatoires. Dans ce sens, dans le dernier rapport du « Positionnement de la Conférence des plans d’alerte, de préparation et d’intervention sur l’utilisation des masques dans les espaces intérieurs », auquel Europa Press a eu accès, il souligne la nécessité que l’utilisation des masques ne soit obligatoire que pour les travailleurs et les visiteurs des centres de soins et des personnes admises lorsqu’ils se trouvent dans des espaces partagés en dehors de leur chambre ou dans les centres sociaux et sanitaires ; et dans les transports publics.

Elle déconseille également l’utilisation de masques faciaux par les élèves dans le milieu scolaire et recommande de les utiliser de manière responsable auprès de la population vulnérable dans toute situation où elle a un contact prolongé avec des personnes à une distance inférieure à 1,5 mètre ; et auprès des enseignants présentant des facteurs de vulnérabilité.

Lire aussi:  Une mauvaise santé parodontale est également un facteur de risque d'anxiété ou de dépression.

Dans l’environnement de travail, le document conseille l’utilisation du masque chaque fois que le travail doit être effectué à une distance interpersonnelle inférieure à 1,5 mètre et qu’une ventilation adéquate de l’espace ne peut être garantie ; et dans l’environnement familial, les réunions d’amis et les célébrations privées.

Enfin, elle recommande son utilisation dans les espaces fermés à usage public où les gens passent, tels que les magasins (centres commerciaux, supermarchés ou petits commerces) ; les espaces fermés où les gens passent du temps sans manger ni boire (cinémas, théâtres, salles de concert et musées) et dans les espaces fermés où les gens passent du temps à manger et à boire (bars, restaurants et lieux de vie nocturne).

657182.1.260.149.20220406133654

Vidéo de l'actualité

Article précédentPol Espargaró : « Il est temps de marquer plus de points ».
Article suivantGuerre Ukraine-Russie : l’Ukraine rapporte plus de 100 frappes aériennes russes sur la ville de Mariupol