Accueil Sports Le Real Madrid entame le sprint final à Balaídos

Le Real Madrid entame le sprint final à Balaídos

99
0

Le Real Madrid entame le sprint final à Balaídos

Les hommes d’Ancelotti veulent oublier les doutes causés par la lourde défaite dans El Clasico.

PARIS, 1er avr. (Bénin Actu) –

Le Real Madrid se rend au stade de Balaídos ce samedi (18h30) pour affronter le RC Celta dans le cadre de la 30e journée de LaLiga Santander, un duel dans lequel les Blancs voudront panser les blessures du douloureux 0-4 du « Clasico » et entamer du bon pied le sprint final de la lutte pour le titre, tandis que les Galiciens, dans le no man’s land, voudront renforcer leur statut de « matagigantes » devant leurs supporters.

L’équipe de Carlo Ancelotti est en tête du classement avec 66 points, soit neuf de plus que le FC Séville, son plus proche adversaire. L’équipe merengue entend dissiper tous les doutes qui ont surgi lors du Clásico, au cours duquel elle a été battue par le Barça. Dans un match où le Real Madrid a semblé terne et manquer de rythme, et qui s’est soldé par un grand écart de points entre lui et ses poursuivants.

Jusqu’à cette nouvelle défaite, le Real Madrid était resté invaincu pendant sept matches de Liga depuis sa défaite contre Getafe au Colisée le 2 janvier. Ainsi, Balaídos marquera le début de la dernière ligne droite pour le titre, neuf matchs qu’ils affrontent avec un large coussin qui ne peut pas générer de détente dans l’équipe pour chasser les fantômes du passé, quand en 2004 Valence a remporté le championnat après avoir réduit de huit points Los Blancos après un effondrement après le printemps.

Les Blancos ont remporté deux matchs consécutifs à l’extérieur, avec des victoires sur Majorque (0-3) et le Rayo Vallecano (0-1). Ils sont également les meilleurs visiteurs de LaLiga Santander avec seulement deux défaites et dix victoires à l’extérieur du Bernabéu depuis le début de la saison.

Et bien que le Real Madrid soit le grand favori – à moins d’une débâcle dans cette dernière ligne droite – il espère que la LaLiga ne l’empêchera pas d’affronter Chelsea en quart de finale de la Ligue des champions. Ce choc crucial pourrait marquer la composition de départ qu’Ancelotti, qui ne sera pas sur le banc à Balaídos en raison du COVID-19, mettra en place, avec les doutes de Benzema, Mendy et les internationaux qui auront à peine effectué deux séances d’entraînement avec le groupe.

Lire aussi:  Le Real Madrid vise un quatrième doublé Liga-Coupe d'Europe

Les madridistas entament ce samedi un marathon de cinq matchs en deux semaines, tous avec une marge d’erreur minimale afin d’avancer en Ligue des champions et de continuer à mener la compétition nationale. Face à cette situation, l’entraîneur italien pourrait envisager de faire des rotations, même si tout porte à croire qu’à Balaídos, et après la pause internationale, il mettra sur le terrain les membres de son effectif habituel.

Les seuls absents confirmés pour Los Blancos sont Jovic et Isco, tous deux blessés. Courtois sera dans les buts, avec une défense qui pourrait voir le retour du latéral gauche français et Militao et Alaba en défense centrale. Kroos a travaillé à Valdebebas toute la semaine, mais un problème d’estomac pourrait le faire douter pour Balaídos. Modric et Casemiro seront titulaires contre la Celeste.

Benzema, qui n’a pas participé au « Clasico » et qui a travaillé toute la semaine dans différentes séances, pourrait revenir ce samedi à Balaídos. L’équipe a plus que jamais besoin de lui, après avoir été le phare de l’équipe jusqu’à présent, un joueur qui a déjà accumulé 32 buts depuis le début de la saison. Et tout porte à croire que le duo qu’il forme avec Vinicius, qui a marqué 17 buts pour le Real Madrid, sera de retour. Ancelotti devra choisir entre Rodrygo et Asensio pour faire équipe avec le duo.

CELTA VEUT LIER LE SALUT

De son côté, le Celta revient d’un match nul 0-0 contre le Real Betis à Balaídos avant la pause internationale, un résultat qui le place à la onzième place du classement avec 36 points. Dans le no man’s land, le Celta cherche à sceller sa place au classement et peut-être à profiter de sa dernière chance de se qualifier pour les places européennes.

Lire aussi:  Séville reprend la deuxième place après une victoire à l'arraché sur Grenade

L’entraîneur de l’équipe galicienne, Eduardo Coudet, a insisté en avant-première sur le fait qu’ils devront essayer de marquer, car, étant donné la « hiérarchie » des Blancs, il est « très difficile de ne pas encaisser de but ». « Nous ferons de notre mieux et nous savons que la marge d’erreur contre ces équipes est minime. Nous avons la confiance nécessaire pour faire un bon match », a-t-il expliqué à l’approche de la rencontre.

Un duel dans la dernière ligne droite du championnat qui sera également marqué par Santi Mina et son implication dans un crime d’agression sexuelle présumée, pour lequel le procureur de la Cour provinciale d’Almería demande 8 ans de prison pour le footballeur. Malgré cela, Coudet a inclus l’attaquant dans le groupe pour le match et a maintenu que « nous sommes tous innocents jusqu’à ce que les tribunaux disent le contraire ».

Le Celta, qui n’a pas perdu à domicile depuis le 5 décembre de l’année dernière, cherche à étendre son statut de « tueur de géants », en mettant toujours les gros bras de LaLiga Santander dans les cordes. Iago Aspas – 13 buts en 26 matchs – cherchera à prendre sa revanche et à retrouver le chemin des filets après avoir marqué trois buts lors des 10 derniers matchs.

Coudet ne manque que Hugo Mallo au poste d’arrière droit pour affronter le Real Madrid. Kevin Vázquez semble prêt à prendre sa place, dans une défense où il devra choisir si Araujo, qui n’a qu’une seule séance d’entraînement après la pause, débute. Cervi est titulaire, tandis que Mina pourrait débuter sur le banc en faveur de Galhardo, qui serait le partenaire d’Aspas en attaque.

FICHE TECHNIQUE.

–… DES ALIGNEMENTS POSSIBLES.

RC CELTA : Dituro ; Kevin, Aidoo, Araujo, Galán ; Beltrán, Brais, Denis Suárez, Cervi ; Aspas, Galhardo.

REAL PARIS : Courtois ; Carvajal, Militao, Alaba, Mendy ; Casemiro, Modric, Kroos ; Vinicius, Asensio et Benzema.

–REFEREE : González Fuertes (C.Asturien).

–STADIUM : Balaídos.

–TIME : 18.30/Movistar LaLiga.

Article précédentMicrosoft prévoit de lancer un plan familial Xbox Game Pass à 5 joueurs, selon Windows Central
Article suivantL’ONU accueille le deuxième convoi d’aide humanitaire à Sumy en Ukraine