Accueil Sports Le Real Madrid ouvre la voie à Paris

Le Real Madrid ouvre la voie à Paris

90
0

Le Real Madrid sème les graines sur la route de Paris

Les Blancs ont fait bonne figure contre Levante, qui est relégué en deuxième division.

PARIS, 12 mai (Bénin Actu) –

Le Real Madrid a gagné en confiance en allant à Paris aux dépens de Levante (6-0) avec une raclée qui confirme la relégation des Granotas et soutient l’élan du tout nouveau champion de Liga, qui reste sur la crête de la vague deux semaines avant de rencontrer Liverpool dans le match le plus important de la saison.

L’équipe de Carlo Ancelotti a vite oublié le mauvais goût dans la bouche du derby de dimanche dernier. Il n’y avait pas de dégâts à faire au classement, mais il y avait la perte du rythme gagnant qui a conduit à la remontée contre City. Jeudi, ils ont retrouvé cette étincelle et ont ravi un public de Bernabeu qui a vu un rouleau compresseur de football.

Le premier quart d’heure n’était même pas passé que Mendy décochait une puissante frappe du gauche pour briser la glace face au besoin de ses adversaires. Les Valenciens n’ont pu conserver leur place dans la division qu’avec un point, ce qui n’était pas déraisonnable au vu des précédents récents. Mais il n’y avait pas de place pour une réaction lorsque Benzema a levé la main.

Le Français a fait le break avec une tête de plusieurs carats après un centre de Vinicius, son meilleur partenaire, dans une action qui a non seulement tué le match, mais a permis à Benzema d’égaler Raúl González en tant que deuxième meilleur buteur de l’histoire du Real Madrid. Au total, il a inscrit 44 buts cette saison, dans une saison où il a battu tous les records.

Lire aussi:  L'Atletico se qualifie pour les quarts de finale en beauté

Levante ne savait même pas d’où venaient les occasions lorsqu’ils ont porté le score à 3-0 après une passe exquise de Modric terminée par Rodrygo dans la surface de six mètres. Le Brésilien sera une force avec laquelle il faudra compter en finale contre Liverpool, même s’il aura toujours la possibilité de jouer en tant que remplaçant si le scénario tourne mal. En tout cas, il mérite toujours une place.

C’est alors qu’entre en scène son principal concurrent pour une place dans le onze parisien : Fede Valverde, auteur de deux frappes lointaines de l’extérieur de la surface qui font trembler les bois. L’Uruguayen a frappé de l’âme depuis l’extérieur de la surface – surtout à la deuxième tentative – mais il a fallu attendre la 45e minute pour voir le quatrième but.

Cette fois, c’est Vinicius qui n’a pas manqué d’inscrire son nom à la fête avec un magnifique une-deux avec Modric comme colle. Qui d’autre que le Croate qui rend tout meilleur avec son toucher et qui a terminé la première mi-temps avec trois passes décisives. Le score de 4-0 a laissé la deuxième mi-temps sans histoire malgré les changements dans les deux équipes.

Lire aussi:  Le CIO "condamne fermement la violation de la trêve olympique par la Russie".

VIN VINICIUS COMPLÈTE LA DÉROU DÉROUTE

Les joueurs locaux Mario Gila et Peter Federico sont entrés en jeu, Mariano et Jovic ont également eu des minutes de jeu, mais c’est Vinicius qui a porté le score à une demi-douzaine de buts. Le Brésilien n’a pas fait d’erreur après une liaison avec Benzema et après une erreur de Rubén Vezo qu’il n’a pas manqué. C’était la fin d’un match qui ne laissait pas de place à la lecture.

Pepelu a tenté sa chance pour l’équipe d’Alessio Lisci, mais la torture n’a même pas été une consolation pour l’équipe d’Orriols. Cette large victoire a suffi aux Whites, mais elle a également plongé Levante en deuxième division, quittant l’élite espagnole après cinq saisons consécutives. DÉTAILS TECHNIQUES.

–RÉSULTAT : REAL PARIS, 6 – LEVANTE, 0 (4-0, à la mi-temps).

-L’ALIGNEMENT.

REAL PARIS : Courtois ; Lucas Vázquez, Nacho (Mario Gila, min.82), Vallejo, Mendy ; Valverde (Kroos, min.74), Camavinga, Modric (Peter Federico, min.74) ; Rodrygo (Mariano, min.62), Vinicius et Benzema (Jovic, min.74).

LEVANTE : Cárdenas ; Miramón, Rober Pier, Postigo, Cáceres (Campaña, min.39), Son ; Radoja (Bardhi, min.39), Pepelu, Melero (Cantero, min.57) ; Morales et Dani Gómez (Roger, min.58).

–GOALS :

1-0, min.13, Mendy.

2-0, min.19, Benzema.

3-0, min.33, Rodrygo.

4-0, min.45, Vinicius.

5-0, min.68, Vinicius.

6-0, min.83, Vinicius.

–REFEREE : Cordero Vega (Cantabrian C.Cantabrian). Cartons jaunes pour Camavinga (min.43), Modric (min.70) pour le Real Madrid ; et Roger (min.65) pour Levante.

–STADIUM : Santiago Bernabéu. 38 421 spectateurs.

Article précédentL’Ukraine allègue que Moscou vend des céréales ukrainiennes volées aux autorités syriennes
Article suivantL’UNICEF demande instamment de ne pas tourner le dos aux enfants en Ukraine, dans la Corne de l’Afrique, en Afghanistan et au Yémen.