Accueil Sports Leclerc mène un doublé Ferrari lors de l’ouverture de Monaco

Leclerc mène un doublé Ferrari lors de l’ouverture de Monaco

130
0

PARIS, le 27 mai (Bénin Actu) –

Le pilote monégasque Charles Leclerc (Ferrari) a mené la première journée d’essais libres vendredi pour le Grand Prix de Monaco, septième manche du championnat du monde de Formule 1, devant l’Espagnol Carlos Sainz (Ferrari), tandis que (Alpine) a amélioré sa performance dans l’après-midi pour terminer la journée en huitième position.

Leclerc, qui cherche à reprendre la tête du championnat à domicile, a confirmé sa domination de la première manche pour devenir le plus rapide de la journée avec un temps de 1:12.656, faisant de lui le seul pilote aux côtés de son coéquipier à passer sous les 1:13 dans les rues de la Principauté.

Derrière eux, respectivement à trois et quatre dixièmes de seconde, se trouvaient les deux Red Bull, le Mexicain Sergio Pérez et le Néerlandais Max Verstappen, qui devront faire mieux samedi s’ils ne veulent pas être relégués dans une course où les dépassements sont quasiment impossibles.

Lire aussi:  Les experts médico-légaux relèvent des blessures "compatibles" avec l'agression sexuelle présumée de Santi Mina.

Le Britannique Lando Norris, cinquième, a souligné les bonnes dispositions de McLaren à Monaco, tandis que son compatriote George Russell a été une fois de plus le meilleur pilote Mercedes, sixième, l’ancien champion du monde Lewis Hamilton étant douzième.

Alonso, qui a mené la séance en pneus blancs, a amélioré sa performance de la course du matin, dans laquelle il était treizième, et a terminé la journée en huitième position, à un peu plus d’une seconde du dominateur du jour (1.256).

Lors d’un vendredi de Grand Prix atypique en Principauté, qui s’est passé cette année du traditionnel jour de repos, les deux Red Bull ont dominé les premières minutes de la deuxième séance, « Checo » Perez réalisant le premier gros temps de référence et Max Verstappen lui succédant.

Lire aussi:  Viera et Jesé maintiennent le rêve de Las Palmas en vie

Comme lors des essais libres 1, de nombreuses voitures ont souffert de problèmes de porosité, notamment Lewis Hamilton (Mercedes) et Yuki Tsunoda (AlphaTauri), lors des essais libres 2, qui ont dû être arrêtés en raison de l’accident de l’Australien Daniel Ricciardo (McLaren) dans la zone de la piscine.

Au redémarrage, le composé tendre était en piste et Leclerc était aux commandes, avec les deux voitures de la marque énergétique à deux dixièmes, mais Sainz, à moins d’une demi-heure de l’arrivée, a réussi à les déloger. A un quart d’heure de l’arrivée, l’Espagnol améliore son temps et revient à 44 millièmes de seconde de son coéquipier, que plus personne ne peut battre.

Article précédentLa Russie renforce son déploiement militaire à la frontière ukrainienne
Article suivantAu moins dix personnes tuées dans l’attaque russe contre une base militaire à Dnipro