Accueil L'International Les forces armées ukrainiennes affirment que les troupes russes continuent de bombarder...

Les forces armées ukrainiennes affirment que les troupes russes continuent de bombarder Azovstal.

57
0

8 mai 2022, Zaporizhia, ZaporizAka Oblast, Ukraine : une jeune fille et ses frères et sœurs sont arrivés de Mariupol à Zaporizhia par l'évacuation organisée par la Croix-Rouge dimanche soir.

8 mai 2022, Zaporizhia, ZaporizAka Oblast, Ukraine : une jeune fille et ses frères et sœurs sont arrivés de Mariupol à Zaporizhia par l’évacuation organisée par la Croix-Rouge dimanche soir. – Alex Chan Tsz Yuk / Zuma Press / ContactoPhoto

Suivez en direct la guerre en Ukraine

PARIS, 12 (PRESSE EUROPÉENNE)

Les forces armées ukrainiennes ont affirmé que les troupes russes « ne cessent d’infliger des frappes aériennes » à l’usine Azovstal de Marioupol, où les corridors humanitaires ont également échoué, selon le conseiller du maire, Petro Andriouchtchenko.

« A Mariupol, les principaux efforts des occupants russes se concentrent sur le blocage et la tentative de destruction de nos unités dans la zone de l’usine Azovstal. L’ennemi ne cesse d’infliger des frappes aériennes », ont déclaré les forces armées ukrainiennes dans leur dernier rapport.

Pour sa part, M. Andriouchtchenko a souligné qu’il n’y a pratiquement pas d’eau, de nourriture et d’espace vital à Marioupol, une situation qui a incité les autorités ukrainiennes à proposer à la Russie l’échange de combattants de l’aciérie contre des prisonniers russes.

Ailleurs dans le pays, le chef de l’administration militaire régionale de Tchernygov, Viatcheslav Chaus, a signalé via Telegram qu’il y a eu des morts et des blessés – le bilan n’est pas encore connu – suite au bombardement d’écoles, d’immeubles de bureaux et de maisons privées à Novgorod-Siversky.

Lire aussi:  Treize pays de l'UE avertissent qu'il est "prématuré" de réformer les traités

Le chef de l’administration militaire régionale de Dnipropetrovsk, Valentin Reznichenko, a signalé sur son compte Telegram la mort d’une personne dans une attaque des forces russes contre la ville de Zelenodolsk.

Il a déclaré que « dans la matinée, les occupants ont à nouveau tiré sur la communauté de Zelenodolsk ». « Juste quand les gens allaient travailler. Il y a un mort et un blessé », a-t-il déclaré, avant de souligner que « l’infrastructure énergétique a été détruite ».

Le maire de Lozova, Sergei Zelenski, a déclaré qu’un entrepôt de produits agricoles avait été détruit dans la région de Kharkov à la suite d’un bombardement par les troupes russes. En ce sens, il a indiqué qu’il n’y a pas de danger sur le terrain pour la localité, mais qu’il y a toujours le danger d’éventuels missiles, comme le rapporte l’agence de presse Unian.

Par ailleurs, le réseau américain CNN a rapporté que les forces ukrainiennes ont détruit deux ponts sur le fleuve Donets pour arrêter l’avancée russe dans la province de Lougansk, selon une image satellite compilée par BlackSky.

D’autre part, le maire de Kiev, Vitali Klitschko, a déclaré à la même chaîne qu’il ne pouvait pas garantir la sécurité des habitants de Kiev. « Tant qu’il y a la guerre en Ukraine, nous ne pouvons donner de garanties à aucun Ukrainien », a-t-il déclaré, ajoutant qu’il n’excluait pas une éventuelle attaque de la ville par les forces russes.

Lire aussi:  Macron considère la proposition de la Russie sur les corridors humanitaires comme "insupportablement cynique".

À Kiev, mercredi en fin de journée, le cinéma Tampere, situé dans le quartier de Solomianskyi de la capitale ukrainienne, a pris feu, sans que la cause en soit claire pour l’instant, selon les agences de presse ukrainiennes.

L’état-major de l’armée ukrainienne a chiffré jeudi à 26 650 le nombre de soldats russes tués depuis le début de la guerre, soit 150 de plus que la veille, ce qui est bien plus élevé que ce que Moscou a reconnu jusqu’à présent.

Il a indiqué dans un message sur son compte Facebook que 1 195 chars, 534 systèmes d’artillerie et 191 lance-roquettes multiples automoteurs et blindés ont été détruits depuis le début des combats.

Les forces armées ukrainiennes ont déclaré qu’en plus de 87 systèmes de défense aérienne, 199 avions, 161 hélicoptères, 2 019 véhicules et réservoirs de carburant, treize navires et 398 drones ont été détruits, tandis que 94 missiles de croisière ont été abattus.

« L’ennemi russe a subi les plus lourdes pertes au cours de la journée écoulée dans la direction de Kurajiv », ont-ils souligné dans leur message. « Les données sont en cours de mise à jour. Frappez l’occupant. Gagnons ensemble. Notre force est la vérité », ont-ils répété.

Article précédentFrancisco : « J’espère pouvoir rester à Elche pour de nombreuses saisons encore ».
Article suivantMicrosoft présente Microsoft Viva, une plateforme permettant d’optimiser l’expérience des employés dans les environnements hybrides