Accueil Sports L’Espanyol et Valence cherchent à terminer en beauté, avec des doutes sur...

L’Espanyol et Valence cherchent à terminer en beauté, avec des doutes sur leurs dugouts.

53
0

PARIS, le 13 mai (Bénin Actu) –

L’avant-dernière journée de la LaLiga Santander débute samedi avec un duel entre l’Espanyol et Valence (18h30), deux équipes en mauvaise posture et sans enjeu pour l’une ou l’autre, où la principale nouveauté se situera sur le banc des locaux, où Vicente Moreno a été limogé.

L’Espanyol arrive dans une mauvaise dynamique, n’obtenant qu’un point sur les quinze derniers, ce qui a conduit le conseil d’administration à prendre la décision de se passer des services du directeur sportif, Rufete, et de l’entraîneur, Vicente Moreno, qui quitte le club après deux saisons au cours desquelles il a obtenu la promotion et le maintien dans la LaLiga Santander.

Maintenant, c’est l’entraîneur de l’équipe réserve, Luis Blanco, qui sera chargé d’essayer de faire en sorte que les « pericos », actuellement treizièmes, terminent la campagne de la meilleure façon possible et qu’ils puissent rompre leur mauvaise série d’un point sur les 15 derniers possibles à domicile, où ils ont obtenu les meilleurs résultats.

Lire aussi:  Carla Suárez, ambassadrice de la stratégie de durabilité du CE

Le milieu de terrain Yangel Herrera et l’arrière Aleix Vidal sont suspendus, tandis que l’arrière Adrià Pedrosa est également incertain pour une équipe où Raúl de Tomás devrait avoir la motivation de lutter avec Iago Aspas pour le trophée Zarra du « pichichi » (meilleur buteur) national.

De son côté, Valence arrive également dans une situation compliquée, non pas en championnat, mais au niveau de sa dynamique, ce qui a également fait naître des doutes sur l’avenir de José Bordalás pour la saison prochaine.

Lire aussi:  Oshoala renouvelle son contrat avec le Barça Femenino jusqu'en 2024

La dernière victoire des Valencianistas remonte au 19 mars au Martínez Valero (0-1) et depuis, ils ont enchaîné sept matches de championnat sans victoire et une défaite en finale de la Copa del Rey. Lors de la dernière journée, l’équipe de José Bordalás a été battue (0-3) à domicile par le Real Betis en Copa del Rey. L’entraîneur originaire d’Alicante devra se passer de Gabriel Paulista et Hugo Duro, blessés, et a également des doutes sur le Portugais Gonçalo Guedes.

–PROGRAMME DU SAMEDI POUR LA 37E JOURNÉE DE LA LALIGA SANTANDER.

Espanyol-Valence. Muñiz Ruiz (C.Gallego) 18.30.

Article précédentM. Kuleba se rend à Bruxelles ce lundi, alors que les négociations de l’UE visant à sanctionner le pétrole russe sont dans l’impasse.
Article suivantL’Autriche menace Gazprom de modifier la loi pour permettre à d’autres entreprises d’utiliser ses installations