Réduction du temps de travail : les Islandais travaillent moins et sont plus heureux

Réduction du temps de travail : les Islandais travaillent moins et sont plus heureux

L’Espagne, qui veut réduire le temps de travail, est-elle un OVNI en Europe ? En Islande, l’expérimentation s’est avérée très positive.

L’Espagne va expérimenter la semaine de quatre jours à partir de 2022. D’autres pays européens l’ont déjà fait et ça s’est plutôt bien passé. L’Islande a testé la semaine de quatre jours de travail sur 1% de la population active, entre 2015 et 2019, et sans baisse de salaire. “Ça concernait le service public, les bureaux, les écoles ou encore les hôpitaux”, liste Nicolas Carvalho, journaliste franceinfo, sur le plateau du 23h jeudi 28 octobre.

Le bilan s’est avéré extrêmement positif. Il n’y a pas eu de baisse de la productivité, indique le journaliste. Les salariés se sont dits moins stressés, moins fatigués et plus heureux de manière globale. Mais le changement de rythme n’a pas plu à tous et certains ont quitté leur emploi. Certains cadres, eux, n’ont pas réussi à réduire le nombre d’heures, en raison d’une charge d’heures trop importante. Mais, pour une grande majorité d’employés, l’expérimentation s’est avérée très positive. Ainsi, aujourd’hui, 86% des Islandais bénéficient de réductions d’heures.