Accueil L'International L’ONU accueille le deuxième convoi d’aide humanitaire à Sumy en Ukraine

L’ONU accueille le deuxième convoi d’aide humanitaire à Sumy en Ukraine

82
0

PARIS, 1er avr. (Bénin Actu) –

Les Nations Unies se sont félicitées jeudi qu’un deuxième convoi d’aide humanitaire inter-agences soit arrivé « sain et sauf » dans la ville ukrainienne de Sumy, portant le total à trois dans le pays au cours des deux dernières semaines.

« C’est la deuxième fois que nous et nos partenaires avons réussi à fournir une aide indispensable aux personnes vivant à Sumy et dans les communautés voisines », a souligné le porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies, Stéphane Dujarric.

Dujarric a souligné que « le convoi d’aujourd’hui comprenait sept camions ». « De la nourriture, des médicaments et des produits d’hygiène ont été livrés et seront distribués par la Croix-Rouge ukrainienne et ses partenaires locaux », a-t-il déclaré.

« Cela comprend de la nourriture pour près de 6 000 personnes, des produits d’hygiène pour environ 6 000 personnes, des couvertures, des sacs de couchage et des lampes solaires pour plus de 1 500 personnes, et des fournitures médicales essentielles pour plus de 10 000 personnes », a déclaré Dujarric dans une déclaration publiée sur le site web de l’agence internationale.

Lire aussi:  Une commission va enquêter pour savoir si Johnson a menti au Parlement britannique au sujet des fêtes de Downing Street.

La coordinatrice humanitaire des Nations unies pour l’Ukraine, Osnat Lubrani, a souligné dans un communiqué que « ce n’est pas suffisant » car « ils doivent atteindre les personnes les plus vulnérables touchées par la grave crise humanitaire qui sévit en Ukraine ».

« Ni nous ni nos partenaires n’avons pu atteindre les zones où les gens ont désespérément besoin d’aide, comme Mariupol, Kherson et Tchernobyl, malgré de grands efforts et un engagement continu avec les parties au conflit », a-t-il averti.

Lubrani a expliqué que le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) a transporté jeudi 3 000 « kits » contenant du savon, des sous-vêtements et d’autres articles de base dans les régions de Dnipro, Poltava et Zaporiyia.

Lire aussi:  Macron promet plus de justice sociale et un meilleur pouvoir d'achat pour les Français

Pour sa part, la directrice d’ONU Femmes, Sima Bahous, a prévenu dans une déclaration que les femmes et les filles représentent environ 90 % de toutes les personnes déplacées d’Ukraine.

Selon elle, « elles sont particulièrement exposées à des risques sexospécifiques, tels que la traite, la violence sexuelle et sexiste et le refus d’accès aux services et biens essentiels. »

D’autre part, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) fournit une assistance alimentaire à certaines zones isolées des oblasts de Lugansk et de Donetsk.

M. Dujarric a annoncé que l’ONU venait de recevoir près de 80 millions de dollars dans le cadre de l’appel humanitaire pour l’Ukraine, ce qui porte l’appel de 1,1 milliard de dollars – 993 millions d’euros – à 51 % de financement.

Article précédentLe Real Madrid entame le sprint final à Balaídos
Article suivantOppo Find X5 Lite avec 5G et charge rapide 65W pour 499 ¤ arrive en Espagne