Accueil L'International L’ONU rencontre des experts économiques yéménites pour discuter du processus de paix

L’ONU rencontre des experts économiques yéménites pour discuter du processus de paix

77
0

PARIS, 25 mai (Bénin Actu) –

L’envoyé spécial des Nations unies pour le Yémen, Hans Grundberg, a conclu une réunion de deux jours avec des experts économiques yéménites de divers horizons afin de les consulter sur les priorités du processus de paix.

« S’attaquer à la détérioration de l’économie yéménite sera essentiel à la fois pour soulager les souffrances chroniques des civils yéménites et pour trouver une solution durable à certains des principaux moteurs de ce conflit », a déclaré M. Grundberg.

Dans le cadre d’un processus à volets multiples dirigé par les Nations unies, les discussions ont également porté sur les questions clés à aborder dans un futur dialogue entre les parties et sur le volet économique, selon une déclaration des Nations unies.

Lire aussi:  Une grande manifestation contre le Premier ministre Pashinian débute dans la capitale arménienne

Parmi les questions abordées figurent la coordination des politiques financières et monétaires, la stabilisation du taux de change au Yémen, les recettes publiques, le financement des salaires des fonctionnaires, l’augmentation du coût des marchandises en raison des restrictions à la liberté de circulation et la reconstruction du pays.


Selon les Nations unies, les participants ont également souligné les défis auxquels est confronté le secteur privé et les moyens de les relever pour contribuer à la relance de l’économie yéménite, ainsi que la nécessité de soutenir le secteur bancaire commercial du Yémen et sa capacité à s’engager sur la scène internationale.

Lire aussi:  Le président d'Ossétie du Sud déclare que des consultations avec la Russie sur l'unification sont en cours

« Il est important d’identifier les domaines dans lesquels nos efforts pourraient être utiles et efficaces pour aider les parties à trouver un terrain d’entente pour résoudre les problèmes qui touchent tous les Yéménites à travers le pays », a déclaré M. Grundberg.

Article précédentValverde : « Si nous cherchons le but comme s’il n’y avait pas de lendemain, de belles choses peuvent arriver ».
Article suivantLe GP d’Espagne est présenté comme « la meilleure vitrine internationale » du motocross.