Accueil L'International L’Ukraine estime à « environ 29 600 » le nombre de militaires russes tués...

L’Ukraine estime à « environ 29 600 » le nombre de militaires russes tués depuis le début de la guerre.

190
0

Dossier - Un soldat de l'armée ukrainienne observe la fumée des bombardements, le 4 mars 2022, à Irpin, en Ukraine.


Archive – Un soldat de l’armée ukrainienne observe la fumée dégagée par un bombardement, le 4 mars 2022, à Irpin, en . – Diego Herrera – Europa Press – Archive

Suivez en direct les dernières nouvelles sur la guerre en Ukraine.

PARIS, 26 mai (Bénin Actu) –

Les forces armées ukrainiennes ont évalué jeudi le nombre de militaires russes à « environ 29 600 » depuis le début de l’invasion lancée le 24 février sur ordre du président russe Vladimir Poutine, un chiffre qui inclut la mort de 150 soldats au cours des dernières 24 heures.

L’état-major général de l’armée ukrainienne a déclaré dans un message sur son compte Facebook que 1 315 chars, 617 systèmes d’artillerie et 201 lance-roquettes multiples automoteurs et blindés avaient été détruits jusqu’à présent.

Il a souligné que 206 avions, 170 hélicoptères, 93 systèmes de défense aérienne, 2 225 véhicules et réservoirs de carburant, treize navires et 502 drones ont également été détruits, tandis que 114 missiles de croisière ont été abattus.

Lire aussi:  Selon M. Orbán, un embargo pétrolier contre la Russie serait "une bombe atomique" contre l'économie hongroise.

« L’ennemi russe a subi les plus lourdes pertes au cours de la journée écoulée en direction d’Avdiivka », a-t-il déclaré. « Les données sont en cours de mise à jour. Frappez l’occupant. Gagnons ensemble. Notre force réside dans la vérité », a-t-il réaffirmé.

D’autre part, il a déclaré que « l’ennemi russe ne cesse pas ses opérations offensives dans la zone opérationnelle orientale et continue à lancer des missiles et à effectuer des tirs d’obus contre les infrastructures en Ukraine », avant d’ajouter que le Belarus continue à effectuer des « exercices de mobilisation » dans les régions de Volyn et de Polissia ».


« La probabilité d’attaques de missiles et de bombardements depuis le territoire de ce pays (la Biélorussie) continue », a-t-il averti, avant de souligner que « les conséquences du déploiement sur le territoire de la Biélorussie des unités des forces armées russes impliquées dans les hostilités sur le territoire de l’Ukraine sont en cours d’élimination ».

Lire aussi:  Le frère du président chilien est "stable" après avoir été attaqué par un groupe de jeunes

Il a souligné que « l’ennemi russe tente d’améliorer la situation tactique dans la zone d’Izium et de relancer l’offensive dans la ville de Sloviansk » et a ajouté que « dans la direction de Donetsk, les principaux efforts de l’ennemi russe sont concentrés sur la prise du contrôle total de Liman et la tentative d’améliorer la situation tactique près de Severodonetsk et Avdiivka ».

« Les combats continuent en direction de Bajmut. L’ennemi russe a tenté sans succès une offensive dans les districts de Komishuvaja, Lipovo et Nagirni », a-t-il déclaré, notant que les forces russes « ont tenté une offensive dans la zone de la colonie de Zolota Niva, mais se sont retirées avec des pertes ».

Enfin, il a noté que « l’ennemi russe tente d’améliorer la situation tactique et de sécuriser l’accès aux frontières administratives de la région de Kherson ». « Elle a mené des opérations d’assaut dans la zone de la colonie de Tavriyske, mais elles ont échoué », a ajouté l’état-major de l’armée ukrainienne.

Article précédentAncelotti : « L’équipe qui aura le plus de courage et de personnalité gagnera la finale ».
Article suivantProton unifie son écosystème et met à niveau ses abonnements sans frais supplémentaires