Accueil Sports Muguruza fait des adieux retentissants à Madrid, Sorribes bat Osaka

Muguruza fait des adieux retentissants à Madrid, Sorribes bat Osaka

80
0

L’Espagnole est la seule joueuse espagnole dans le tableau de la WTA.

PARIS, 1er mai. (Bénin Actu) –

La joueuse de tennis espagnole Garbiñe Muguruza a fait ses adieux dimanche au Mutua Madrid Open, de la catégorie WTA 1 000, après s’être inclinée de manière retentissante au deuxième tour face à l’Ukrainienne Anhelina Kalinina (6-3, 6-0), tandis que l’Espagnole Sara Sorribes a également éliminé (6-3, 6-1) la Japonaise Naomi Osaka.

Une seule fois en 2018, Muguruza a réussi à atteindre les huitièmes de finale du tournoi dans la capitale espagnole, et dimanche, elle a de nouveau montré ses difficultés dans la Caja Mágica. Dans un duel trop difficile, elle a lâché son service au quatrième jeu du premier set avant de gaspiller jusqu’à quatre chances de break, dans un set que Kalinina a réglé sur sa deuxième option.

Lire aussi:  Carlos Sainz : "Je veux m'assurer que Ferrari et moi sommes heureux de ce que nous avons signé".

Dans le deuxième set, il n’y a pas eu d’histoire. La gêne à l’épaule, qui l’a maintenue inactive pendant quelques semaines, a semblé à nouveau lui peser dans un set où elle a concédé un « donut » pour dire adieu au tournoi après une heure et quart de jeu. La joueuse de Caracas s’est jointe à l’élimination, samedi, de Paula Badosa et de Nuria Párrizas, laissant Sorribes « seul ».

La joueuse de Castellon a obtenu son meilleur résultat à ce jour au Mutua Madrid Open aux dépens d’une Osaka qui n’avait ni le tennis ni la puissance de feu pour intimider son adversaire. Sorribes, qui affrontera la Russe Daria Kasatkina en huitième de finale, a résisté à un échange de breaks dans le premier set pour prendre une avance de 6-3.

Lire aussi:  Overmars veut ouvrir "un nouveau chapitre" à Anvers après un comportement "inacceptable" à l'Ajax

Dans la seconde, le récital de Sorribes s’est poursuivi avec un break auquel l’ancien numéro un mondial n’a pu répondre. La joueuse de Castellon, qui a déjà battu la Japonaise lors de la Billie Jean King Cup en 2020, a signé une deuxième victoire de mérite cette semaine à Madrid avec un succès 6-1, soutenue par un Manolo Santana dévoué.

Article précédentApple porte à 90 jours le délai pour soumettre de nouvelles versions d’applications avant de les retirer de l’App Store.
Article suivantLe Danemark convoque l’ambassadeur russe pour se plaindre de la violation de son espace aérien