Accueil L'International Poutine dénonce le « sabotage » par l’Ukraine des pourparlers de paix en Autriche

Poutine dénonce le « sabotage » par l’Ukraine des pourparlers de paix en Autriche

159
0

Le président russe Vladimir Poutine


Le président russe Vladimir – MIKHAIL METZEL/KREMLIN POOL / ZUMA PRESS / CONTACT

Suivez en direct les dernières nouvelles sur la guerre en Ukraine

PARIS, le 27 mai (Bénin Actu) –

Le président russe Vladimir Poutine a eu vendredi une conversation téléphonique avec le chancelier autrichien Karl Nehammer, auquel il a souligné que l’Ukraine a « saboté » les négociations entre Moscou et Kiev.

« A la demande du chancelier autrichien, le président russe a fait une évaluation de la situation dans le cadre de l’opération militaire spéciale en cours pour protéger le Donbas », a indiqué le Kremlin dans un communiqué repris par l’agence de presse TASS.

Dans ce contexte, M. Poutine a fait part à M. Nehammer de la nécessité pour les autorités ukrainiennes de débloquer les ports de la mer Noire et de la mer d’Azov afin de permettre le départ et l’arrivée de navires internationaux, ainsi que le transport de tonnes de blé stockées sur le territoire ukrainien.

« Poutine a montré qu’il était prêt à autoriser les exportations à partir des ports », s’est félicité M. Nehammer, tout en reconnaissant qu’une grande partie des infrastructures maritimes le long de la côte ukrainienne doit être déminée, selon l’agence DPA.

Lire aussi:  L'Australie va fournir à l'Ukraine des armes et des munitions d'artillerie lourde

Ces dernières semaines, une grande partie de la communauté internationale a accusé la de bloquer les exportations de céréales en provenance d’Ukraine, accusations que Moscou a toujours rejetées, rejetant la faute à la fois sur l’Ukraine et sur les politiques de production internationales, notamment au plus fort de la pandémie.

Le gouvernement russe a indiqué jeudi qu’il avait mis en place des couloirs maritimes humanitaires pendant plus de dix heures par jour, bien que l’Ukraine se soit plainte de leur inefficacité et que même les aient été réticents à croire la parole de Moscou, estimant qu' »il y a des raisons » d’être sceptique.


Cette conversation, qualifiée par M. Nehammer de « très intense et sérieuse », s’est déroulée dans le cadre du cycle de contacts que le chancelier autrichien mène depuis quelques jours, au cours duquel il s’est déjà entretenu avec le président ukrainien, Volodimir , le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, et le président turc, Recep Tayyip Erdogan.

Lire aussi:  Cuba crée plus de 5 000 entreprises privées en un an

« C’est la contribution de l’Autriche dans le cadre d’une politique active de neutralité – seul le dialogue peut ouvrir la voie à la paix en Ukraine », a partagé Nehammer sur son profil Twitter.

Auparavant, M. Nehammer avait déjà prévu que, lors de sa conversation avec M. Poutine, il aborderait la nécessité de mettre en place des couloirs humanitaires et inciterait le dirigeant russe à accepter un échange de prisonniers avec la partie ukrainienne, ce qui semble plus réalisable après la conversation de vendredi.

« L’Autriche soutiendra politiquement un tel échange à tout moment et avec toutes ses possibilités », a déclaré M. Nehammer, selon une déclaration publiée par le ministère autrichien des affaires étrangères dans laquelle il a fait part de « l’entière solidarité et du soutien » de l’Autriche au peuple ukrainien.

Article précédentSaint-Denis accueille le barrage de la finale de la Coupe d’Europe entre le Real Madrid et Liverpool.
Article suivantBenzema veut battre le record de buts en Ligue des champions de Cristiano Ronaldo