Accueil Sports Quartararo gagne pour prendre la tête du Championnat du Monde MotoGP et...

Quartararo gagne pour prendre la tête du Championnat du Monde MotoGP et Aleix Espargaró monte sur le podium

105
0

Le Français est en tête du classement avec les mêmes points que Rins

PARIS, 24 avr. (Bénin Actu) –

Le pilote français Fabio Quartararo (Yamaha) a remporté dimanche la course MotoGP du Grand Prix du Portugal, cinquième manche du Championnat du monde de moto, devenant ainsi le nouveau leader du championnat à égalité de points avec l’Espagnol Àlex Rins (Suzuki), qui a fait une remontée spectaculaire jusqu’à la quatrième place, tandis qu’Aleix Espargaró (Aprilia) est monté sur la troisième marche du podium.

‘Le Diable’ a une nouvelle fois dominé avec solvabilité à l’Autódromo Internacional do Algarve, comme en 2021, et a profité de la chute de l’Italien Enea Bastianini (Ducati), qui menait à Portimao, pour prendre la tête du classement général des pilotes de la catégorie reine.

Lire aussi:  Xavi : "C'est un autre test et une autre finale pour nous".

Il est maintenant en tête avec 69 points, les mêmes points qui maintiennent Rins en deuxième position. Le Catalan a fait preuve d’habileté sur la Suzuki pour passer de la vingt-troisième place au départ, à laquelle il a été contraint après son mauvais choix de pneus, à la quatrième place, seulement devancé par le pilote niçois, le Français Johann Zarco (Ducati) et Aleix Espargaró, dont la troisième place le laisse troisième du championnat, à trois points des deux premiers.

Sous un ciel couvert, Rins est passé du fond de la grille à la dixième place en un seul tour, tandis que son coéquipier Joan Mir (Suzuki) a profité des mauvais départs de Zarco et Aleix Espargaró pour prendre la tête.

Lire aussi:  Queralt Castellet : "Cette médaille d'argent est un rêve devenu réalité et montre que tout ce qui est bon a un prix".

Cependant, l’avance du pilote de Palma a été de courte durée, car Quartararo a profité de la bonne performance de sa Yamaha pour mener la course et rester en tête. Ce n’était pas la fin des problèmes pour l’Espagnol, qui était définitivement hors de la lutte après que l’Australien Jack Miller (Ducati), à sept tours de la fin, ait chuté alors qu’il tentait de le dépasser sur la ligne droite et l’ait sorti en tête.

Par ailleurs, Marc Márquez (Repsol Honda) a remporté la bataille finale avec son frère Àlex (Honda) pour prendre la sixième place, tandis que son coéquipier Pol Espargaró (Repsol Honda) a terminé neuvième, devant Maverick Viñales (Aprilia). Ni Mir, ni Jorge Martín (Ducati), ni Raúl Fernández (KTM) n’ont réussi à terminer.

Article précédentPetro affirme que le paramilitaire Salvatore Mancuso lui a demandé de l’aide après s’être senti trahi par Uribe.
Article suivantL’Ukraine demande à l’AIEA des équipements pour maintenir le « fonctionnement sûr » de ses centrales nucléaires