Accueil Sports Sainz : « Rester derrière une voiture retardée m’a coûté la victoire ».

Sainz : « Rester derrière une voiture retardée m’a coûté la victoire ».

105
0

SAINZ Carlos (spa), Scuderia Ferrari F1-75, portrait lors du Grand Prix de Formule 1 de Monaco 2022, 7e manche du Championnat du monde de Formule 1 FIA 2022, sur le Circuit de Monaco, du 27 au 29 mai 2022 à Monte-Carlo, Monaco - Photo Julien Delfosse


SAINZ Carlos (spa), Scuderia Ferrari F1-75, portrait lors du Grand Prix de Formule 1 de Monaco 2022, 7e manche du Championnat du monde de Formule 1 FIA 2022, sur le Circuit de Monaco, du 27 au 29 mai 2022 à Monte-Carlo, Monaco – Photo Julien Delfosse – Julien Delfosse / DPPI / AFP7 / Europa Press

PARIS, 29 mai (Bénin Actu) –

Le pilote espagnol Carlos Sainz (Ferrari) a déclaré que le fait d’être « derrière une voiture retardée » dans son tour lui a « coûté la victoire » ce dimanche au Grand Prix de Monaco, dans lequel il a terminé deuxième, et a déclaré que le Mexicain Sergio « Checo » Pérez (Red Bull) a eu « un peu de chance » avec sa situation.

Lire aussi:  Betis veut resserrer la lutte pour la Ligue des champions et Villarreal pour écarter l'Athletic de l'Europe

« Nous avons fait tout ce que nous devions faire, nous avons été patients avec les pneus mouillés. Cela m’a coûté la victoire de rester derrière une voiture retardée, vous pouvez comprendre la frustration ; un départ propre au pitstop m’aurait donné la victoire « , a-t-il déclaré après la course.

Sur la gestion des pneus, l’Espagnol a expliqué qu’il était clair qu’il allait « passer directement aux pneus secs ». « C’était la bonne décision. Nous nous sommes arrêtés, nous avons mis les pneus durs, et ce n’est jamais facile de faire le premier tour en pneus durs, il m’a fallu quelques secondes pour rester derrière cette voiture retardée. Je ne vais pas trop me plaindre, parce que je sais que ce sport est comme ça ; « Checo » n’a pas eu de chance à Jeddah et aujourd’hui il a fait une grande course et a eu un peu de chance avec ma situation. Tôt ou tard, ce sera l’inverse », a-t-il déclaré.

Lire aussi:  La RFEF a conclu un accord avec le Qatar pour la Super Coupe, sans commission pour Kosmos ni pénalités.

« J’avais également beaucoup de graining à l’arrière, ce qui rendait très difficile l’approche et le dépassement à l’entrée du tunnel. A quelques reprises, j’étais très proche de pouvoir faire mon mouvement, mais c’était un peu humide à l’intérieur ; « Checo » a freiné tard et si j’avais freiné tard, je l’aurais sorti », a-t-il terminé.

Article précédentSnapchat lance les Shared Stories, une nouvelle fonctionnalité permettant de partager des souvenirs avec un plus grand nombre d’utilisateurs.
Article suivantSecuritas Direct présente une nouvelle génération d’alarmes basées sur l’anticipation avec la technologie PreSense