Accueil Sports Sergio García Dols prend la tête du Moto3 avec une victoire à...

Sergio García Dols prend la tête du Moto3 avec une victoire à Portimao

121
0

Masià monte sur le podium et est désormais troisième au championnat

PARIS, 24 avr. (Bénin Actu) –

Le pilote espagnol Sergio García Dols (GasGas) a remporté une solide victoire dans la course Moto3 du Grand Prix du Portugal, cinquième manche du Championnat du Monde, dimanche, en franchissant la ligne d’arrivée devant son compatriote Jaume Masià (KTM), un résultat qui lui permet de reprendre la tête de la petite catégorie.

Le pilote de Burriana a tenu bon pour conserver sa première position dans un dernier tour palpitant à l’Autódromo Internacional do Algarve, où il a résisté aux menaces des autres membres du quintet aspirant à la victoire finale.

Il remporte ainsi sa deuxième victoire de l’année – après l’Argentine – et la sixième de son histoire dans le championnat du monde, ce qui lui permet de devenir le premier pilote à réitérer sa victoire cette saison et, surtout, de prendre à nouveau la tête du championnat du monde. Avec 83 points, il déloge l’Italien Dennis Foggia (Honda), désormais second d’un point après avoir terminé huitième.

Lire aussi:  Le Betis et le Barça se disputent la Ligue des champions entre gueule de bois et vengeance

Pendant ce temps, Jaume Masià (KTM) a gagné trois places au championnat grâce à sa deuxième place dimanche. Le pilote japonais Ayumu Sasaki (Husqvarna) est également troisième.

Lors d’un magnifique départ, Sergio García Dols (GasGas), qui était deuxième au classement général à Portimao, à 16 points de Foggia, a gagné quatre positions et a dépassé le poleman Deniz Öncü (KTM) avant le deuxième tour pour prendre la tête.

Derrière, Izan Guevara (GasGas) et Jaume Masià (KTM), partis respectivement en neuvième et quinzième position, ont effectué deux superbes remontées qui leur ont permis, vers la mi-course, de déloger l’Espagnol de la position de tête.

Lire aussi:  Marc Márquez : "En MotoGP, on ne peut pas rester en mode conservateur pendant tout le championnat".

C’est d’abord son coéquipier qui lui a disputé la tête de la course, puis le coureur d’Algemesí s’est joint à une lutte dans laquelle Öncü et le Japonais Ayumu Sasaki (Husqvarna) étaient également impliqués, complétant ainsi le quintet qui s’est battu pour la victoire dans les derniers tours. Cependant, l’Espagnol a tenu bon dans un dernier tour serré pour s’assurer sa deuxième victoire de la saison.

Outre le podium de Masià, Guevara s’est classé cinquième, devant Carlos Tatay (CFMoto). Xavi Artigas (CFMoto) a terminé vingtième, David Salvador (Husqvarna) vingt-deuxième, Gerard Riu Male (KTM) vingt-troisième, David Alonso (Kalex) vingt-septième et Ana Carrasco (KTM), vingt-huitième. Ni Iván Ortolá (KTM) ni Dani Holgado (KTM) n’ont pu terminer la course.

Article précédentLe COE, le gouvernement, la Generalitat et l’Aragon se réunissent lundi pour débloquer la candidature aux Jeux de 2030
Article suivantL’armée burkinabé enquête sur les meurtres présumés d’une centaine de civils par des militaires