Accueil Sports Tennis -Manolo Santana, nommé à titre posthume fils préféré de Madrid

Tennis -Manolo Santana, nommé à titre posthume fils préféré de Madrid

111
0

PARIS, 26 avr. (Bénin Actu) –

Le tennisman madrilène Manolo Santana, vainqueur de quatre titres du Grand Chelem et décédé le 11 décembre 2021, a été nommé mardi, à titre posthume, Fils préféré de Madrid, avec le vote favorable de tous les groupes municipaux.

Né à Madrid en 1938, Santana a commencé son histoire d’amour avec le tennis en tant que ramasseur de balles au club de tennis Velázquez de la capitale espagnole, où il a attiré l’attention de ses dirigeants et a commencé à se former en tant que joueur de tennis professionnel. Depuis ses victoires aux championnats d’Espagne, le Madrilène a commencé à viser plus haut et à triompher sur le circuit international.

Les Australiens et les Américains dominant le tennis mondial, Santana a pu jouer à leurs côtés dans les années 1960. Son premier « gros coup » a été réalisé sur la terre battue parisienne de Roland Garros en 1961 contre l’Italien Nicola Pietrangeli, avant qu’il n’enregistre à nouveau son nom dans la « Coupe des Mousquetaires », également en 1964 et contre le même adversaire.

Lire aussi:  Djokovic considère Alcaraz comme "le meilleur du monde en ce moment" et Tsitsipas le voit comme "une source d'inspiration".

Un an plus tard, en 1965, il devient le premier Européen à remporter l’US Open depuis Henri Cochet en 1928, après avoir battu le Sud-Africain Cliff Drysdale en finale.

Son palmarès en Grand Chelem est complété par une victoire à Wimbledon en 1966 contre l’Américain Dennis Ralston, mettant fin à douze ans de disette européenne sur le gazon londonien.

Bien qu’il n’ait jamais pu remporter le titre de la Coupe Davis, Santana a gagné la médaille d’or aux Jeux olympiques de 1968 à Mexico, où le tennis a participé en tant que sport d’exhibition et où il a également remporté une médaille d’argent en double.

Lire aussi:  Valence continue sur sa lancée et Grenade se repose aux dépens d'Alaves

Après sa retraite en 1980, le Madrilène a continué à être lié au tennis en tant qu’entraîneur, étant capitaine de l’équipe espagnole de Coupe Davis en deux étapes -1980-85 et 1995-99-, et en tant que promoteur.

En effet, sous la direction de Ion Tiriac, il a contribué à ce que Madrid accueille un événement clé du circuit ATP et WTA, le Mutua Madrid Open, qui se tient depuis 2002, soit 19 ans. Santana lui-même a été directeur du tournoi à partir de 2002 et en est actuellement le président d’honneur, et le court central de la Caja Mágica porte son nom.

Article précédentLe HCR s’attend à plus de huit millions de réfugiés ukrainiens et demande une aide d’urgence aux pays d’accueil.
Article suivantLe président moldave convoque le Conseil suprême de sécurité après les dernières explosions en Transnistrie