Accueil L'International Ukraine : 240 enfants tués dans la guerre avec la Russie

Ukraine : 240 enfants tués dans la guerre avec la Russie

146
0

Dossier - Un militaire ukrainien porte un enfant pendant l'évacuation de civils dans la ville d'Irpin.


Dossier – Un militaire ukrainien porte un enfant pendant l’évacuation de civils dans la ville d’Irpin. – Mykhaylo Palinchak / Zuma Press / ContactoPhoto

Suivez en direct les dernières nouvelles sur la guerre en

PARIS, 26 mai (Bénin Actu) –

Les autorités ukrainiennes ont porté jeudi à 240 le nombre d’enfants tués depuis le début de l' »agression armée » russe, déclenchée le 24 février sur ordre du président russe Vladimir Poutine.

Le bureau du procureur ukrainien a déclaré dans un message sur son compte Telegram que le conflit avait jusqu’à présent fait 676 morts ou blessés parmi les enfants, dont 240 tués et 436 blessés à des degrés divers. « Ces chiffres ne sont pas définitifs, car les travaux se poursuivent dans les lieux d’hostilités actives et dans les territoires temporairement occupés et libérés », a-t-il souligné.

Lire aussi:  Les États-Unis approuvent un nouveau programme d'aide militaire spécialisée en matière de défense pour l'Ukraine

L’agence a noté que l’oblast de Donetsk compte le plus grand nombre de victimes, avec 151 morts et blessés. Elle était suivie par la région de Kiev avec 116, la région de Kharkov avec 105, la région de Tchernobyl avec 68, la région de Lugansk avec 50, la région de Kherson avec 49 et la région de Mikolaiv avec 45.


« Au cours de l’analyse des infractions pénales (par les forces russes), on a appris qu’à la suite d’une attaque ennemie contre des véhicules civils dans la région de Mikolaiv, deux enfants ont été tués », a-t-il déclaré, ajoutant qu’une jeune fille de 16 ans a été blessée dans une attaque d’artillerie à Mariupol.

Lire aussi:  L'Iran impose de nouvelles sanctions à 15 autres Américains, dont Rudy Giuliani, en raison de la mort de Soleimani.

Enfin, il a déclaré que 1 883 établissements d’enseignement avaient subi des dommages matériels à la suite d’attaques menées par les forces russes et les milices des républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, dont 178 au total ont été « complètement détruits ».

Article précédentLe Real Madrid se déplace à Paris avec l’ensemble de l’effectif disponible
Article suivantLG apporte en Espagne son premier récupérateur d’air domestique pour réduire la consommation d’énergie dans la maison.