Accueil L'International Un Palestinien tué par balle lors d’une opération israélienne dans un camp...

Un Palestinien tué par balle lors d’une opération israélienne dans un camp de réfugiés de Cisjordanie

99
0

PARIS, 26 avr. (Bénin Actu) –

Les forces de sécurité israéliennes ont abattu un jeune Palestinien mardi au cours d’une opération menée dans un camp de réfugiés situé à la périphérie de la ville de Jéricho, en Cisjordanie, ont indiqué des responsables palestiniens.

Le ministère palestinien de la Santé a déclaré que la personne décédée, Ahmad Ibrahim Ueidat, 20 ans, avait reçu une balle dans la tête lors d’un raid dans le camp de réfugiés d’Aqabat Yabr, un incident qui a fait trois autres blessés.

L’agence de presse palestinienne WAFA a rapporté qu’un des blessés est dans un état critique et que le bilan pourrait s’alourdir dans les prochaines heures.

Lire aussi:  Le Maroc informe les compagnies maritimes de la reprise du transport de passagers avec l'Espagne

Un porte-parole de l’armée israélienne a déclaré que l’incident s’était produit au cours d’une opération visant à arrêter plusieurs suspects et a souligné que pendant l’opération, des dizaines de Palestiniens ont mis le feu à des pneus et jeté des pierres et des cocktails Molotov sur les officiers, qui ont répondu avec des équipements anti-émeutes et des tirs réels.

Il a également souligné que plus de onze Palestiniens ont été arrêtés lors de plusieurs raids menés dans la nuit de lundi à mardi dans différentes parties de la Cisjordanie pour leurs liens présumés avec des groupes terroristes, selon le quotidien israélien « Haaretz ».

Lire aussi:  Sheroes", le projet de récupération des rêves effacés par l'acide près du Taj Mahal

Le Premier ministre palestinien Mohamad Shtayeh a condamné l’incident et mis en garde contre « les conséquences de la poursuite des crimes israéliens contre la population palestinienne dans les villes, les villages et les camps de réfugiés ».

Israël a intensifié ses opérations en Cisjordanie à la suite d’une série d’attentats qui ont fait au moins quatorze morts ces dernières semaines, dont deux Ukrainiens. Ces incidents ont été suivis d’un regain de tension sur l’Esplanade des Mosquées à l’occasion du Ramadan, de la Pâque et de Pessah.

Article précédentLa Russie place Maria Aliokhina, membre du groupe punk Pussy Riot, sur sa liste des personnes recherchées.
Article suivantAvec le HyperX Cloud Alpha Wireless, vous n’aurez plus besoin de recharger votre casque.