Accueil High-Tech Une mauvaise connexion ou le fait de perdre la partie déclenche la...

Une mauvaise connexion ou le fait de perdre la partie déclenche la « rage du joueur ».

136
0

PARIS, le 1er juin (Bénin Actu/EP) –

Le jeu n’est pas toujours synonyme de plaisir, car une mauvaise connexion ou des adversaires plus habiles de l’autre côté de l’écran peuvent déclencher ce que l’on a appelé l’effet de surprise. la « rage du gamerce qui peut ruiner l’ambiance et intimider les autres joueurs.

Plus de deux tiers des joueurs se mettent en colère lorsqu’ils perdent., y huit personnes sur dix se désespèrent lorsqu’une mauvaise connexion internet ruine leur jeuselon une enquête menée par Opera GX.

Dans ces circonstances, la « rage du joueur » se déchaîne, un accès de rage et de frustration que beaucoup ont vécu dans leur propre peau ou ressenti chez d’autres joueurs, a déclaré l’entreprise dans un communiqué.

Lire aussi:  Nvidia présente Instant NeRF, un outil qui convertit en quelques secondes des photos 2D en une scène 3D rendue.

Près des deux tiers des personnes interrogées (73 % au Royaume-Uni et 74 % aux ) ont dû réfléchir à leurs propres accès de colère par le passé, tandis que les attitudes négatives d’autres joueurs ont amené la moitié des personnes interrogées (46 % au Royaume-Uni et 49 % aux États-Unis) à se sentir déprimé à certains moments.

En outre, 18 % des répondants britanniques et 32 % des répondants américains ont révélé. avoir été victime d’intimidation tout en jouant, tandis qu’un quart des joueurs britanniques (25 %) et un tiers des joueurs américains (38 %) ont admis qu’ils étaient leurs propres commentaires agressifs ont ruiné l’atmosphère.

Lire aussi:  La conférence Microsoft Build 2022 reprendra le format virtuel pour ses conférences du 24 au 26 mai.

Dans ce contexte, l’enquête révèle que les grands perdants sont souvent les objets les plus proches et les plus chers : les appareils. Ainsi, un joueur britannique sur cinq (19%) et un joueur américain sur trois (29%) ont admis avoir a cassé un de ses périphériques pendant un de ses moments de rage.

Article précédentUn accord empêche le navigateur DuckDuckGo de bloquer certains trackers Microsoft sur iOS et Android
Article suivantGoogle lance « Interview Warmup », l’IA qui forme les candidats aux entretiens d’embauche