Accueil Sports Valverde : « Nous espérons être constants dans les deux moitiés du match ».

Valverde : « Nous espérons être constants dans les deux moitiés du match ».

123
0

PARIS, 25 avr. (Bénin Actu) –

Le milieu de terrain uruguayen du Real Madrid, Fede Valverde, espère qu’ils seront « réguliers dans les deux moitiés » de la demi-finale de la Ligue des champions qu’ils ouvrent à partir de mardi à l’Etihad Stadium contre Manchester City, afin d’éviter de retomber dans les problèmes qu’ils ont connus en huitième de finale contre le PSG et en quart de finale contre Chelsea.

« Nous sommes prêts à tout. À Paris, au match aller, cela nous a coûté beaucoup et au match retour, avec le soutien du public, nous avons renversé la situation. Avec Chelsea, c’était différent, au match aller, tout s’est très bien passé et nous avons fait du bon travail, mais cela ne nous a pas beaucoup profité car nous avons dû souffrir au match retour. Nous espérons être réguliers dans les deux manches de ce match », a déclaré Valverde en conférence de presse d’avant-match.

L’international a approuvé les propos de Pep Guardiola et a avoué que l’histoire de l’équipe dans la compétition reine des clubs « pèse lourd ». « Quand on porte ce maillot, ils veulent se battre pour tout comme si c’était le dernier match et cela fait partie de la gloire de leur histoire. Le Real Madrid est toujours le favori pour remporter la Ligue des champions », a-t-il fait remarquer.

Lire aussi:  Le Real Madrid défie le Barça en Ligue des champions avant un choc historique au Camp Nou

En ce sens, il voit de jeunes joueurs comme lui prêts à relever ce défi. « Si nous sommes au Real Madrid, c’est parce que nous sommes prêts à affronter de bonnes situations et d’autres moins favorables. Nous, les jeunes, voulons montrer qu’en plus de notre énergie, nous avons beaucoup de caractère et nous nous nourrissons de ceux qui ont plus d’expérience pour continuer à grandir en tant que joueurs, car nous avons encore une grande marge de progression », a-t-il déclaré.

Pour l’international, « la tête joue un rôle important » dans ce type de match notamment « pour avoir des moments de calme », mais aussi « le cœur joue beaucoup car c’est ce qui fait qu’on donne tout pour jouer les 90 minutes avec le maximum d’engagement ».

« J’essaie toujours de tout donner à l’équipe et d’être prêt à jouer là où l’entraîneur le souhaite et à donner le maximum. Au milieu, je me sens plus à l’aise et je peux montrer plus de mes qualités, être plus vertical, aider en défense et apporter mon énergie. Parfois, si je suis d’un côté, ils se cachent, mais je suis toujours prêt à donner cent pour cent où que je sois et si c’est sur l’aile, je m’en réjouis », a-t-il ajouté à propos de son rôle dans l’équipe.

Lire aussi:  Quartararo, Dixon et Tatay prennent les pole positions à Mandalika

Valverde a rappelé que « l’on apprend toujours au jour le jour et encore plus avec ces coéquipiers et dans ce club ». « On peut toujours s’améliorer en tant que joueur et sur le plan humain. J’ai commencé comme titulaire, puis j’ai perdu ma place et j’ai connu une période creuse à cause de ma blessure, mais je m’en suis sorti grâce à mon dévouement et j’ai travaillé dur en dehors du football pour retrouver ma place. Je pense que je l’ai eu et maintenant j’essaie d’en profiter et de me nourrir de travail et de dévouement pour ne plus jamais le perdre », a-t-il déclaré.

Concernant Manchester City, le Sud-Américain a indiqué qu’ils « travaillent en équipe depuis de nombreuses années » et que cela leur donne « une très grande dynamique ». « Ils savent ce qu’ils jouent, ce qu’il faut faire quand ils perdent le ballon et ce qu’il faut faire après l’avoir perdu. C’est une très bonne équipe, qui se bat toujours pour tout ce qu’elle joue, nous devons être prêts à inverser ces qualités », a-t-il déclaré.

Article précédentWhatsApp va permettre de sauvegarder les messages temporaires sur iOS
Article suivantHRW souligne la nécessité pour l’ONU de donner la priorité à la sécurité des civils fuyant Mariupol, en Ukraine.