Les violences conjugales ont augmenté de 10% sur l’année 2020, selon le ministère de l’Intérieur

Les violences conjugales ont augmenté de 10% sur l'année 2020, selon le ministère de l'Intérieur

Environ 87% des victimes de violences conjugales sont des femmes, selon ces chiffres du ministère communiqués lundi.

Les services de police et de gendarmerie ont enregistré une hausse de 10% des violences conjugales en 2020, a annoncé lundi 22 novembre le service statistiques du ministère de l’Intérieur. Celles-ci ont concerné 159 400 personnes, tous sexes confondus. Environ 87% des victimes de violences conjugales sont des femmes, soit 139 200, une proportion stable par rapport à 2019, selon ces chiffres, qui ne comptabilisent pas les homicides.

D’après cette étude, 125 personnes ont également été tuées par leur partenaire en 2020 contre 173 en 2019, soit 48 victimes de moins. Les victimes sont très majoritairement des femmes, elles étaient 102 en 2020 et 146 en 2019.

Quelque 5 500 personnes (soit 3% des victimes), des femmes à une écrasante majorité (5 400), ont porté plainte pour viol ou agression sexuelle par leur conjoint.

Si vous êtes victime de violences, ou si vous êtes inquiet pour une membre de votre entourage, il existe un service d’écoute anonyme, le 3919, joignable gratuitement 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. D’autres informations sont également disponibles sur le site du gouvernement, où il est également possible de déposer un signalement.