Accueil Sports Wimbledon reconnaît avoir discuté avec le gouvernement britannique pour éviter l’exclusion des...

Wimbledon reconnaît avoir discuté avec le gouvernement britannique pour éviter l’exclusion des joueurs de tennis russes

110
0

LONDRES, 5 avr. (dpa/EP) –

Les responsables de Wimbledon, le troisième « Grand Chelem » de la saison, sont en pourparlers avec le gouvernement britannique pour tenter d’empêcher un veto sur la participation des joueurs de tennis russes et bélarussiens au tournoi de cette année.

Jusqu’à présent, les joueurs de tennis russes et biélorusses ont été autorisés à continuer à participer aux compétitions ATP, WTA et ITF à condition de le faire sous un drapeau neutre et sans que leur hymne soit joué.

Mais il est entendu que le All England Club, qui accueille Wimbledon, peut appliquer une interdiction aux joueurs de ces pays sans risque de répercussions juridiques en raison de son statut de tournoi indépendant.

Les organisateurs sont actuellement en contact avec un certain nombre d’organismes, dont le gouvernement et la British Lawn Tennis Association, avant d’annoncer un verdict avant la date limite d’inscription du mois prochain.

« Nous avons pris note des directives du gouvernement britannique concernant la présence de personnes russes et biélorusses ayant un statut neutre lors d’événements sportifs au Royaume-Uni », a déclaré le All England Club.

Lire aussi:  Marquinhos : "L'élimination est difficile à expliquer

« Cela reste une question complexe et difficile et nous continuons à engager des discussions avec le gouvernement britannique, la LTA et les organes directeurs internationaux du tennis. Nous prévoyons d’annoncer une décision concernant Wimbledon avant notre date limite d’inscription à la mi-mai », a-t-il déclaré. Wimbledon se déroulera du lundi 27 juin au dimanche 10 juillet.

Le ministre britannique des Sports, Nigel Huddleston, a appelé tous les sportifs russes et biélorusses à démontrer qu’ils sont « véritablement neutres » et à garantir qu’ils ne soutiennent ni ne reçoivent d’argent de Poutine ou du régime russe.

Le champion de l’US Open, Medvedev, est actuellement le joueur de tennis le plus en vue de ces pays. Le joueur de 26 ans ne pourra pas participer au prochain tournoi de Roland Garros après avoir été opéré d’une hernie.

Lire aussi:  Marc Márquez va courir au Grand Prix des Amériques

Son compatriote Andrey Rublev est huitième au classement mondial masculin, tandis que Karen Khachanov et Aslan Karatsev sont respectivement 24e et 31e, et que le Biélorusse Ilya Ivashka est 42e.

Les Biélorusses Aryna Sabalenka et Victoria Azarenka figurent parmi les 50 meilleures joueuses du circuit WTA, en plus des Russes Anastasia Pavlyuchenkova, Veronika Kudermetova, Daria Kasatkina et Ludmilla Samsonova.

Interrogé le mois dernier sur le fait de savoir si Medvedev serait autorisé à participer à Wimbledon cette année, Huddleston a été clair. « Absolument aucune personne arborant le drapeau russe ne devrait être autorisée ou autorisée à le faire. Nous avons besoin d’une garantie potentielle qu’ils ne sont pas des partisans de Vladimir Poutine. Nous examinons les exigences dont nous pourrions avoir besoin », a-t-il déclaré.

« Lorsqu’il s’agit d’individus, cela devient un peu plus complexe, et c’est pourquoi nous examinons et discutons avec différents sports pour savoir quelles devraient être les réponses et les exigences », a-t-il conclu.

Article précédentMailchimp reconnaît avoir été victime d’une cyberattaque contre les détenteurs de portefeuilles de crypto-monnaies.
Article suivantLa guerre en Ukraine laisse 7,1 millions de personnes déplacées à l’intérieur du pays, selon l’OIM